France
URL courte
19279
S'abonner

Un individu portant une djellaba a été interpellé lundi après avoir crié "Allah akbar" et "Je vais tous vous tuer!" sur une plage normande.

L'homme en djellaba est apparu d'abord sur la plage de Jullouville, puis sur la plage de Saint-Pair-sur-Mera, proférant toujours des menaces sans équivoque "Allah akbar" et "Je vais tous vous tuer!", rapporte La Manche Libre. Une fois il a été aperçu, des témoins ont alerté la police et les forces de l'ordre sont venues le neutraliser une vingtaine de minutes plus tard.

L'homme a été interpellé suite à l'incident et n'a fait aucune tentative de résistance. Il ne possédait pas d'armes, selon le procureur de la République de Coutances.

Une grande partie de la plage de Jullouville a été évacuée vu que l'individu y avait laissé son sac à dos. Une équipe de déminage est venue pour vérifier son contenu, mais le sac à dos s'est avéré ne contenir ni explosif, ni armes.

"En l'état actuel pas d'armes, ni d'explosifs, n'ont été retrouvés", a déclaré le procureur de la République de Coutances, Renaud Gaudeul.

L'interpellation advient quatre jours après l'attentat au camion à Nice. Jeudi soir, la ville a connu un massacre où au moins 84 personnes ont été tuées après qu'un camion a foncé sur des gens en pleine insouciance estivale, lesquels venaient juste de regarder le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur la célèbre Promenade des Anglais. Le chauffeur a finalement été abattu par les forces de l'ordre au terme de sa course folle.

Selon le parquet, cet attentat monstrueux a été perpétré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Niçois de 31 ans d'origine tunisienne.

Lire aussi:

L’hommage aux victimes de l’attentat de Nice
Manuel Valls hué à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat
Peu avant l'attentat à Nice, son auteur se réjouissait sur la Promenade
Le terroriste de Nice a réclamé "plus d'armes" dans son message
Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
Tags:
menaces, interpellation, plage, police, La Manche, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook