France
URL courte
L'état d'urgence en France (61)
6522
S'abonner

Après un débat d'environ sept heures et demie, et dans une atmosphère souvent tendue, les députés français ont adopté massivement mercredi matin le projet de loi prolongeant l'état d'urgence post-attentats pour six mois.

A 4h53, dans un hémicycle inhabituellement garni à cette heure, les députés ont voté le texte par 489 voix contre 26, et 4 abstentions, après quelques retouches. Le projet de loi va passer dès ce mercredi en commission puis en séance au Sénat, où la majorité de droite entend le durcir.

L'état d'urgence a été adopté après les attentats du 13 novembre à Paris. Il était convenu qu'il ne serait pas prolongé après le 26 juillet, ce que le président français François Holland a réaffirmé le 14 juillet. Toutefois, le même soir, un attentat perpétré à Nice, le pire massacre de l'histoire de la ville, a amené les autorités françaises à maintenir l'état d'urgence.

Un camion frigorifique de 19 tonnes a foncé sur la foule sur la Promenade des Anglais à Nice pendant les feux d'artifice du 14 juillet, faisant au moins 84 morts. De nombreux blessés sont dans un état critique. Le chauffeur a finalement été abattu par les forces de l'ordre au terme de sa course folle.

L'état d'urgence autorise les forces de l'ordre à placer en détention à domicile toute personne dont les actions peuvent présenter un danger. Tout d'abord, la mesure vise les citoyens remarqués précédemment par les services secrets. En outre, ce régime facilite les perquisitions et les assignations.

Dossier:
L'état d'urgence en France (61)

Lire aussi:

Hollande prêt à prolonger jusqu'à six mois l'état d'urgence
Alcool, sexe, porc… le terroriste de Nice n'était pas religieux, mais mentionnait Daech
#JeSuis… épuisé
Tags:
prorogation, état d'urgence, Assemblée nationale française, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook