France
URL courte
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)
521619
S'abonner

L'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, a cité mardi soir sur le perron de l'Elysée la "parole de Jésus, +pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font+", pour évoquer son sentiment après l'égorgement d'un prêtre dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) mardi matin.

"Je ne peux pas ne pas entendre ce que (Jésus) a dit (…): +On vous a dit d'aimer, moi je vous dis d'aimer vos ennemis et même de prier pour eux+ (…) Dieu a essayé de nous apprendre à ne pas avoir une politique du bouc émissaire, +C'est la faute à…+", a déclaré l'archevêque, visiblement ému, de retour des Journées mondiale de la Jeunesse à Cracovie (Pologne) et reçu par le président François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, à l'Elysée.

La prise d'otages aurait commencé à 9h45, selon des journalistes de France 3 Haute-Normandie sur place. Deux forcenés ont pris en otage le curé, deux sœurs et plusieurs fidèles dans l'église de la ville, au moyen d'armes blanches.

Dossier:
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Une entorse au couvre-feu finit en course-poursuite avec la police dans l’Oise
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Tags:
égorger, attentat, prêtre, archevêque, Etat islamique, Rouen, Haute-Normandie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook