France
URL courte
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)
521619
S'abonner

L'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, a cité mardi soir sur le perron de l'Elysée la "parole de Jésus, +pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font+", pour évoquer son sentiment après l'égorgement d'un prêtre dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) mardi matin.

"Je ne peux pas ne pas entendre ce que (Jésus) a dit (…): +On vous a dit d'aimer, moi je vous dis d'aimer vos ennemis et même de prier pour eux+ (…) Dieu a essayé de nous apprendre à ne pas avoir une politique du bouc émissaire, +C'est la faute à…+", a déclaré l'archevêque, visiblement ému, de retour des Journées mondiale de la Jeunesse à Cracovie (Pologne) et reçu par le président François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, à l'Elysée.

La prise d'otages aurait commencé à 9h45, selon des journalistes de France 3 Haute-Normandie sur place. Deux forcenés ont pris en otage le curé, deux sœurs et plusieurs fidèles dans l'église de la ville, au moyen d'armes blanches.

Dossier:
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
égorger, attentat, prêtre, archevêque, Etat islamique, Rouen, Haute-Normandie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook