Ecoutez Radio Sputnik
    Nice

    Attentat de Nice: les Français en colère contre leurs dirigeants indignes

    © AFP 2019 Valery Hache
    France
    URL courte
    Attaque au camion à Nice (119)
    15713
    S'abonner

    Le 13 novembre et le 14 juillet, attentats de Paris et de Nice, plus d'une centaine de morts en novembre et un peu moins d'une centaine de victimes à Nice... Les deux pires massacres de l'histoire française, et quelle différence de ressenti! Les Français s'indignent face à l'indifférence des politiques après l'attaque de la paisible cité balnéaire.

    La plupart des Français sont mécontents de la réaction de la classe politique de leurs pays vis-à-vis de l'attentant sur la Promenade des Anglais, révèle un récent sondage Odoxa effectué pour France Info et Le Parisien. Ni "dignes" ni "à la hauteur des événements", voilà comment huit Français sur 10 voient leurs dirigeants.

    Les Français sont d'accord sur deux points, à savoir le manque de solidarité et de dignité des politiques au moment où le pays traverse ces épreuves. Environ trois Français sondés sur quatre pensent qu'il est nécessaire que les politiques montrent plus d'union nationale et de solidarité. Ils leur reprochent d'ailleurs les tentatives d'alimenter la polémique, surtout concernant la sécurité sur la promenade des Anglais alors qu'ils étaient peu nombreux à leur faire ce reproche après les attentats de Paris (moins de 33%).

    Le député et président du conseil départemental des Alpes-Maritimes Eric Ciotti est aussi scandalisé par la réaction du gouvernement. Il pointe notamment du doigt la rhétorique éculée qu'on reprend après chaque tragédie.

    Mais les Français, qu'éprouvent-ils au juste? De la peine pour 47% d'entre eux et de la peur pour seulement 14%. Le sentiment qui domine est la colère (62%). Dans le même temps, 57% des sondés confient que les tueries qui ont secoué la France ces dernières années ont changé "pour toujours leur manière de percevoir les choses".

    Ce qui effraye, c'est qu'ils s'habituent. S'habituent à l'horreur, à la panique, aux problèmes de sécurité et à l'indifférence des politiques. Cette "accoutumance à l'horreur" est bien plus marquée depuis le massacre de Nice, alors que la majorité des Français estimaient qu'ils se rappelleraient à jamais l'horreur des attentats de Paris. Après Nice, seuls 47% des sondés partagent ce sentiment.

    Qui plus est, les citoyens sont généralement lassés de la couverture médiatique des attaques, sont de moins à moins nombreux à suivre l'actualité à la télé (52% contre 27% après les attentats de Paris et de Nice respectivement) et déjà six Français sur dix affirment n'avoir en rien modifié leur comportement suite à l'attentat de Nice (contre 32% d'entre eux dans cette situation en novembre dernier).

    Le 14 juillet, la ville de Nice a sans doute connu le pire massacre de son histoire. Au moins 84 personnes ont été tuées après qu'un camion a foncé sur la foule d'estivants venus regarder le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur la célèbre Promenade des Anglais. Le chauffeur a finalement été abattu par les forces de l'ordre au terme de sa course folle.

    Selon le parquet, cet attentat monstrueux a été perpétré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Niçois de 31 ans d'origine tunisienne.

    Dossier:
    Attaque au camion à Nice (119)

    Lire aussi:

    Nice vs. Bernard Cazeneuve, c'est David contre Goliath?
    Cazeneuve porte plainte contre la chef de la vidéosurveillance de Nice
    La responsable de la vidéosurveillance de Nice dénonce les pressions de l'Intérieur
    A Nice, il n'y avait pas de contrôle des sacs à cause du manque de policiers
    Le terroriste de Nice a planifié l'attentat d'avance et avait des complices
    Tags:
    gouvernement, colère, réaction, attentat, sondage, Nice, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik