Ecoutez Radio Sputnik
    Terrorisme: Paris débloque 425 M EUR supplémentaires (Valls)

    Valls veut interdire le financement étranger des mosquées

    © Photo: AP/Remy de la Mauviniere
    France
    URL courte
    251025
    S'abonner

    Sur fond d'attaques terroristes, le premier ministre Manuel Valls a appelé à interdire le financement étranger de la construction de mosquées en France.

    Dans une interview accordée au journal Le Monde, Manuel Valls précise que l'interdiction du financement des mosquées par des pays étrangers ne doit être que "temporaire". Il faudra encore déterminer le délai de cette interdiction.

    En outre, selon le premier ministre français, il faut également "inventer une nouvelle relation avec l'islam de France". Ainsi, M.Valls sous-entend que les imams doivent être "formés en France et pas ailleurs".

    Manuel Valls se déclare favorable à la décision de suspendre les fonds en provenance de l'étranger, dans le contexte des actes terroristes qui se sont multipliés dans le pays ces derniers mois.

    Mardi, deux assaillants ont pris en otage cinq personnes, un prêtre, deux sœurs et deux fidèles, à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Le prêtre, Jacques Hamel, âgé de 84 ans, a été égorgé pendant la messe. La police a abattu les deux preneurs d'otages armés de couteaux au moment où ils sortaient de l'église. L'attentat a été perpétré par des islamistes dont l'un, mis en examen pour avoir tenté de rejoindre la Syrie, était sous bracelet électronique.

    Le jeune homme avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dès mars 2015 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie. Deux mois plus tard, il tentait une seconde fois de fuir vers les terres du djihad. Il avait alors été de nouveau mis en examen, puis incarcéré provisoirement.

    Lire aussi:

    Valls: "l'auteur de l'attentat de Nice est sans doute lié à l'islamisme radical"
    Valls: "La France est une grande démocratie qui ne se laissera pas déstabiliser"
    Tags:
    financement, islam, attentat, terrorisme, Manuel Valls, Rouen, Nice, Syrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik