France
URL courte
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)
0 100
S'abonner

Les autorités françaises ont mis en examen un homme en possession d'une vidéo filmée par l'un des auteurs de l'attaque du 26 juillet dernier contre une église à Rouen.

La police de Rouen a mis en examen un homme de 19 ans chez qui avait été retrouvée une vidéo d'Abdel Malik Nabil Petitjean, un des auteurs de l'attaque du 26 juillet dernier, ont annoncé vendredi soir les médias.

"Fiché S" (signalé pour radicalisation), l'homme a été arrêté le 25 juillet, la veille de l'attentat, dans le cadre d'une enquête distincte. Son téléphone contenait une vidéo sur laquelle Abdel Malik Petitjean prêtait son allégeance au chef du groupe djihadiste Etat islamique (Daech) Abou Bakr al-Baghdadi et évoquait "une action violente", rapporte l'AFP.

Deux terroristes armés d'un couteau ont pris en otage cinq personnes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (près de Rouen) le 26 juillet dernier. La police est intervenue sur les lieux et a abattu les deux hommes. A l'intérieur de l'église, le corps du prêtre Jacques Hamel, 84 ans, a été découvert. Un autre homme a été blessé et hospitalisé dans un état très grave. Il est aujourd'hui hors de danger. L'attentat a été revendiqué par Daech.

Dossier:
Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)

Lire aussi:

Attaque terroriste à Rouen: un renseignement étranger avait averti la France
Prêtre égorgé: l'archevêque de Rouen cite Jésus
Prise d'otages en Normandie: le témoignage troublant d'une sœur
Hollande: les deux "terroristes" de l'église de Normandie se sont réclamés de Daech
Tags:
enquête, terrorisme, police, Attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, Rouen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook