France
URL courte
1235
S'abonner

Le Maire MoDem de Pau, François Bayrou, estime qu'un changement profond de la société est nécessaire et propose de créer un service obligatoire de 6 mois. Au programme: secourisme, surveillance et sécurité. Un bon moyen de "renforcer la cohésion nationale et de favoriser la mixité sociale"? Sputnik interroge.

Après les attentats qui ont bouleversé l'Hexagone, les questions de sécurité préoccupent plusieus Français. Selon Frédéric Lefebvre, député UMP des Français établis hors de France, le débat sur le service civique existe depuis la suppression du service national.

"François Bayrou relance l'idée aujourd'hui d'un service de six mois avec expérimentation pour les jeunes, à la fois d'opérations à dimension militaire mais d'opérations à dimension de premiers secours. (…) Il faut ce débat d'abord parce qu'à l'époque du service national il y avait un vrai brassage de tous les milieux sociaux. Or, je pense que la France souffre de la reproduction sociale. Par ailleurs, on a la question de sécurité qui monte aujourd'hui considérablement", explique-t-il.

Il se pose la question de savoir comment on prépare la jeunesse à affronter l'avenir sans avenir et à construire un avenir collectif:

"Pour ce faire, je pense qu'il faut qu'après l'école obligatoire on ait un dispositif qui permette à chaque jeune de bénéficier d'une allocation, mais en échange de quoi il ait devant lui un parcours soit d'une formation, soit d'une expérience et d'un stage, soit de cette formation à la défense", déclare-t-il ajoutant qu'il avait déposé au Parlement un dispositif appelé "Agir", qu'il a préparé avec des acteurs économiques.

Le général Jean-Claude Allard, directeur de recherche à l'IRIS et expert en politique de défense, déclare de son côté que les points du programme de ce service militaire devaient être faits et enseignés durant les scolarités des jeunes Français. Il propose donc de modifier et d'améliorer le système d'enseignement en France, car, dit-il "ce n'est certainement pas en six mois que l'on va apprendre à des jeunes gens à assurer la sécurité des populations dans de telles conditions".

"Donc, ils sont à l'école pendant treize ans, et ce n'est pas en six mois à 18-20 ans que l'on va rattraper tout ce qui a été perdu pendant les années d'adolescence où c'est là que l'on apprend vraiment ce qui est la cohésion nationale".

Les attentats les plus importants ont eu lieu en France, en Allemagne et en Belgique. A Nice, au moins 84 personnes ont été tuées après qu'un camion a foncé sur la foule d'estivants venus regarder le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur la célèbre promenade des Anglais. Un peu plus tard, le 26 juillet, deux terroristes armés d'un couteau ont pris en otage cinq personnes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (près de Rouen).

Lire aussi:

Député: la France n’a plus de moyen de contrôler ses frontières qui n’existent plus
Menace terroriste: la braderie de Lille annulée pour la première fois en 70 ans
"Menton vient comme Lampedusa enterrer Schengen!", un cri qui réveillera la France?
Tags:
menaces, service civique, service militaire, François Bayrou, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook