France
URL courte
32324
S'abonner

Le président François Hollande a rencontré mercredi à Rome le pape, auquel il voulait exprimer la "gratitude" du peuple français pour ses "paroles très réconfortantes" après l'assassinat en France d'un prêtre dans une église par deux djihadistes.

Le pape François avait adressé des messages de soutien à la France à la suite de ce meurtre à Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie, le 26 juillet, et de l'attentat très meurtrier (85 morts) à Nice le 14 juillet, jour de la fête nationale.

​Il est "très important que je vienne dire au pape combien nous étions sensibles aux paroles qui ont été prononcées et à l'action qui a été la sienne et qui conforte notre vision de l'humanité", a déclaré M. Hollande, peu avant de se rendre au Vatican pour un entretien avec Jorge Bergoglio, qui avait eu "des paroles très réconfortantes" après ces violences.

​Le chef de l'Etat français, accompagné du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, avait fait halte au coeur de la capitale italienne à l'église de Saint-Louis des Français, bâtie par les rois de France et toujours administrée par la France, annonce l'AFP.

​Il est allé se recueillir quelques instants dans une chapelle dédiée aux victimes du terrorisme, non loin des Caravage qui font la célébrité de cette église baroque.

Cette audience privée au Vatican — la deuxième depuis l'élection de M. Hollande, qui se dit athée, en mai 2012 — avait été annoncée lundi, au moment où les catholiques célébraient l'Assomption. Au sanctuaire de Lourdes (sud-ouest de la France), le traditionnel pèlerinage du 15 août avait été placé sous très haute sécurité en raison de la menace terroriste.

Le 26 juillet, quelques heures après l'assassinat du père Jacques Hamel, le président socialiste avait appelé au téléphone le pape pour lui promettre que "tout sera(it) fait" pour protéger les églises. Il avait souligné que "lorsqu'un prêtre est attaqué, c'est toute la France qui est meurtrie".

Lire aussi:

Macron «emprisonné» par des colliers de fleurs en Polynésie, puis détourné sur les réseaux sociaux – images
Le collectif Trop jeune pour mourir demande un couvre-feu à Marseille face aux violences en série
«D'où ça sort que 20% décident du sort de 80%?»: l’exaspération contre les «antivax» monte d’un cran
Un mort et plusieurs blessés suite à une explosion dans un parc chimique en Allemagne - images
Tags:
Attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, Jacques Hamel, François Hollande, Pape François, Saint-Etienne-du-Rouvray, Vatican, Rome, Italie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook