France
URL courte
12626
S'abonner

En cherchant à éviter l'expulsion de la France, un migrant illégal gambien a mangé quelques pages de son passeport devant les agents d'application de la loi.

L'incident est survenu le 15 août à Toulouse, cependant, les médias ne l'ont découvert que quelques jours plus tard. L'homme nommé Boubacar, âgé de 34 ans, a été outré par la décision des autorités françaises de ne pas lui accorder l'asile.

Le parquet a expliqué que le gambien, ayant vu l'avion qui devait le ramener chez lui, "est tombé dans un état d'irritation extrême". L'homme ne voulait pas monter à bord, et quand on lui a demandé un passeport, il a pris le document, déchiré les pages avec sa photo, son nom et prénom, et les a avalées.

Pourtant, la protestation du Gambien n'a pas été terminée. Il s'est mis à insulter les policiers et il a même craché dans leur direction. En conséquence, le pilote de l'avion a refusé de prendre le passager indiscipliné à bord, en le qualifiant de menace.

Le 16 août, le citoyen gambien s'est présenté devant un tribunal de Toulouse. Il a été condamné à deux mois de prison pour avoir tenté d'éviter l'expulsion.

Boubacar affirme lui-même qu'il est un opposant gambien et a donc demandé l'asile politique en France. Néanmoins, sa demande n'a pas été satisfaite.

Lire aussi:

Calais: "Toutes les nuits les migrants prennent d’assaut la rocade"
"Menton vient comme Lampedusa enterrer Schengen!", un cri qui réveillera la France?
«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Tags:
passeport, expulsions, migrants, Gambie, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook