Ecoutez Radio Sputnik
    Burkini

    France: il veut payer les amendes des adeptes du burkini

    © AP Photo / Chris Carlson
    France
    URL courte
    Débat sur le burkini en France (41)
    811252
    S'abonner

    Générosité ou simple provocation? Un businessman français se dit prêt à payer les amendes pour celles qui continueront de mettre des burkinis sur les plages.

    Pour l'instant, ce n'est qu'une intention: cet homme a déjà payé quelques amendes pour les femmes qui refusent de se soumettre à l'interdiction officielle, et il promet de le faire encore dans le futur.

    Selon The Independent, Rachid Nekkaz, un entrepreneur français d'origine algérienne, a déclaré qu'il était prêt à payer les amendes pour les femmes musulmanes qui continuent de porter des burkinis à la plage. Le businessman, quant à lui, ne soutient ni le burkini, ni le niqab, mais il considère que dans un pays démocratique on ne peut pas mettre de tabou sur des vêtements.

    "Dès que je vois le gouvernement français violer les libertés fondamentales des citoyens, je sors le chéquier," a dit M.Nekkaz dans une interview accordée aux journalistes. Selon lui, on risque d'avoir l'impression qu'en France il est dangereux d'être musulman.

    En 2010, M.Nekkaz a créé une "Fondation pour la protection de la liberté" dotée d'1 million euros, afin de payer des amendes pour les femmes qui continuent de porter le niqab ou le burkini même après l'interdiction officielle. Le businessman a déjà payé pour 232.000 euros d'amendes.

    Ces dernières semaines, un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages françaises a été établi. Les policiers se sont déjà mis à distribuer des amendes pour la violation de la loi.

    Dossier:
    Débat sur le burkini en France (41)

    Lire aussi:

    A Nice, le burkini est désormais interdit
    Burkini interdit: le modèle français de laïcité tombé en désuétude?
    Valls soutient l'interdiction du burkini
    A Cannes, une amende appliquée à 10 musulmanes pour port du burkini sur la plage
    Tags:
    burkini, niqab, musulmans, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik