Ecoutez Radio Sputnik
    Pikachu

    Les Pokémons n’ont pas leur place dans l’armée française!

    © AFP 2017 KAZUHIRO NOGI
    France
    URL courte
    111128141

    Les Pokémons continuent à envahir la planète, mais l’armée française fait front: elle ne permettra pas aux monstres virtuels de s’introduire dans ses rangs.

    L'armée française doit se prémunir contre toute intrusion de Pokémon Go et interdire l'utilisation de l'application sur ses bases militaires, préconise une note du ministère de la Défense dévoilée par Le Canard Enchaîné.

    "A ce jour, plusieurs sites du ministère, dont des zones de défense hautement sensibles (ZDHS), abriteraient ces objets et créatures virtuels", écrit le patron de la Direction de la protection des installations militaires (DPID) dans la note, datée du 25 juillet.

    La Défense redoute notamment que "sous couvert du jeu", des "individus mal intentionnés" ne cherchent à s'introduire dans des installations militaires, déjà la cible de plusieurs projets d'attentats ces derniers mois, indique l'AFP.

    L'armée craint par ailleurs des "phénomènes addictifs" dans ses rangs et recommande donc "d'interdire l'utilisation de l'application" sur ses bases.

    Le jeu de réalité augmentée, une technologie qui fait apparaître des éléments virtuels dans le monde réel, a débarqué dans plus de 40 pays. La frénésie de Pokémon Go a donné lieu à de nombreux incidents dans le monde, au point que les autorités de plusieurs pays ont émis des recommandations pour traquer les Pokémons en toute sécurité.

    En juillet, un Français a ainsi été brièvement interpellé en Indonésie après être entré par inadvertance dans une base militaire près de Jakarta. Deux jeunes Canadiens, absorbés par leur chasse aux Pokémon, ont franchi par mégarde la frontière avec les Etats-Unis.

    Lire aussi:

    Le Pentagone interdit Pokémon Go dans ses locaux par crainte d'être espionné
    Un mémorial français de la Première Guerre mondiale supprimé de la carte de Pokémon Go
    La Main du Kremlin manipule Pikachu pour interférer dans la présidentielle US?
    Tags:
    armée, Pokemon Go, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik