France
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
34020
S'abonner

Neuf cent Français souhaitent se rendre en Irak et en Syrie pour y mener le djihad, selon Manuel Valls. La statistique menée par les pays occidentaux montre que Daech recrute beaucoup en Belgique, en France et au Royaume-Uni.

Neuf cent Français souhaitent se rendre en Irak et en Syrie pour y mener le djihad, a déclaré jeudi Manuel Valls, citant des chiffres des services de renseignement.

"Près de 700 djihadistes Français ou résidant en France se trouvent actuellement dans des zones de combat, en Irak et en Syrie. Leur retour représente une menace supplémentaire pour notre sécurité nationale", a par ailleurs souligné le Premier ministre devant les ambassadeurs de France.

Manuel Valls a précisé que 191 Français avaient trouvé la mort en Irak ou en Syrie, rapporte Reuters.

Les auteurs d'un rapport d'analyse "L'EI à l'Occident: le nouveau visage de l'extrémisme" du centre New America ont essayé de comprendre, dans quels pays européens l'idéologie violente de Daech a fait le plus d'adeptes. Lors de l'étude, 474 biographies de djihadistes enrôlés en provenance de 25 pays du monde ont été étudiées.

La statistique menée par les pays occidentaux montre que Daech recrute beaucoup en Belgique, en France et au Royaume-Uni. Dans cette situation, les chercheurs expriment leur inquiétude par le fait que la France, à leur avis, ne réussit pas à résoudre le problème d'intégration de sa population musulmane.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Un homme, qui avait tenté d'aller faire le djihad en Syrie, mis en examen en France
Autriche: 20 ans de réclusion pour un prédicateur et recruteur du djihad
Le fils d'Oussama ben Laden appelle au djihad en Syrie
Djihad à crédit, et autres avantages des djihadistes suédois
Le djihad s’installe en Europe
Deux Français arrêtés pour tentative de rejoindre la nouvelle terre de djihad
Tags:
djihadisme, Etat islamique, Manuel Valls, Syrie, France, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook