Ecoutez Radio Sputnik
    Prison. Image d'illustration

    Manuel Valls annonce la construction de 33 nouvelles prisons

    © Flickr/ Thomas Hawk
    France
    URL courte
    40525
    S'abonner

    Manuel Valls a annoncé jeudi la construction de 32 nouvelles maisons d'arrêt et d'un centre de détention en France pour remédier à la surpopulation carcérale.

    « Il faut bâtir 33 nouveaux établissements pénitentiaires: 32 maisons d'arrêt et un centre de détention. Bâtir également 28 quartiers de préparation à la sortie, réhabiliter 12 sites pénitentiaires et en construire 16 autres », a déclaré le Premier ministre lors d'un déplacement à Agen (Lot-et-Garonne), selon le discours fourni par ses services,selon l`AFP.

    Le chef du gouvernement et le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, ont rencontré les élèves de l'Ecole nationale de l'administration pénitentiaire ( Enap ) d'Agen, futurs surveillants de prisons.

    Au 1er septembre 2016, le nombre de détenus dans les prisons françaises s'élevait à 68.253 personnes pour 58.311 « places opérationnelles », selon l'administration pénitentiaire.

    « La situation est dramatique, notamment dans les maisons d'arrêt où le taux de surpopulation atteint 140 % », a reconnu Manuel Valls.

    « Dans une première phase, plus de 3.900 cellules devront être construites, en priorité dans les régions connaissant une surpopulation carcérale élevée — Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur — et dans les régions où les projections de population pénale prévoient une évolution importante: le Sud-Ouest et le Grand-Ouest. Nous devons agir vite, car il faut en moyenne dix ans pour construire une prison », a affirmé le Premier ministre.

    Lire aussi:

    Un animateur suspendu pour avoir grimé Manuel Valls en Hitler
    Travailleurs détachés: après le Brexit, Manuel Valls menace Bruxelles
    Une députée PS réclame la démission de Manuel Valls
    Manuel Valls pose ses conditions à la signature du TTIP
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik