France
URL courte
16172
S'abonner

Jeudi dernier, la Cour des comptes a dénoncé le poids du régime des retraites des fonctionnaires sur les finances publiques françaises, malgré la réforme de 2003 visant à rapprocher les retraites du public et du privé. Décryptage.

La Cour des comptes vient de dénoncer le lourd poids financier du régime des retraites des fonctionnaires, malgré la réforme de 2003 visant à rapprocher les retraites des secteurs public et privé. Est-ce une pique lancée à l'équilibre du régime des retraites jugé ainsi trop fragile ?

« La Cour des comptes, dans son rapport, indique clairement qu'il y a des différences, que ces dernières années il y a eu des convergences de fait en particulier en ce qui concerne l'âge des départs à la retraite et la durée de cotisation », explique le chef du centre d'études « Cercle d'épargne » Philippe Crevel dans un entretien accordé à Sputnik.

Dans le même temps, selon l'expert, la Cour des comptes souligne la présence d'une forte différence pour les fonctionnaires en service actif qui ont le droit de partir à la retraite en moyenne quatre ans avant les autres.

« Après, sur les recommandations, la Cour des comptes décrit plusieurs scénarios possibles, une réforme structurelle en mettant tout à plat et en créant un régime quasi-unifié des retraites et après dit ce n'est pas possible, il faut trouver d'autres solutions, il faut ajuster progressivement le système public pour essayer de poursuivre la convergence », explique l'interlocuteur de Sputnik.

Selon le spécialiste, il y a eu des progrès en matière de convergence, qui n'est cependant pas entière, parce que les modes de calcul des pensions sont différents : « 75 % de la rémunération des six derniers mois dans la fonction publique, quant au niveau du privé on va prendre les 25 meilleures années pour calculer la pension de retraite ».

« En ce qui concerne le régime des fonctionnaires de l'État ce n'est pas un vrai régime, à peu près une quarantaine de milliard d'euros sont payées directement par le budget d'État et il n'y a pas de caisse des retraites de la fonction publique d'État, et d'ailleurs la Cour des comptes réclame la création d'une caisse de retraite. Donc le système actuel peut fonctionner tant que l'État peut payer », indique l'interlocuteur de Sputnik.

Par ailleurs, le spécialiste souligne que les réformes en matière de retraite concernant le secteur privé doivent viser également le public. Ainsi, le processus réformateur qui ne le prend pas en considération suscite des demandes d'équité et d'égalité de traitement, conclut l'interlocuteur de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La piétonisation du calendrier électoral, ou comment Hidalgo cherche du soutien
Le premier fugitif chinois recherché par Pékin extradé de France
Manifestation en France contre les CRA, jugés hors la loi
Une lettre d'amour mystérieuse vieille de 94 ans découverte en France
Tags:
réforme des retraites, paiement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook