Ecoutez Radio Sputnik
    Une tête de sanglier

    Une tête de sanglier déposée devant une mosquée à Nice

    © Flickr/ Thomas Quine
    France
    URL courte
    13389
    S'abonner

    Des inconnus ont déposé une tête de sanglier devant une mosquée à Nice. Il s’agit du deuxième cas depuis juin dernier.

    Une tête et la peau d'un sanglier a de nouveau été retrouvée mardi devant l'entrée de la mosquée En-Nour de Nice, construite en 2016 et aussitôt fermée par la municipalité qui lui reproche d'avoir été financée par des fonds saoudiens, ont annoncé les médias.

    « J'ai appelé la police, ils ont pris la tête et c'est nettoyé. On va déposer plainte », a déclaré Mahmoud Benzamia, l'imam de la mosquée En-Nour (« lumière »).

    Une enquête a été ouverte.

    ​La mosquée En-Nour, qui peut accueillir entre 400 et 500 fidèles, fait l'objet d'une polémique. Les autorités accusent la mosquée, qui appartient à un Saoudien, de salafisme.

    Une carcasse de sanglier a déjà été déposée devant la même mosquée le 8 juin dernier, deux jours avant son ouverture. Le tribunal de Nice rendra mercredi son jugement dans le cadre de cette affaire. Les deux hommes accusés d'avoir déposé la carcasse en juin pourraient être condamnés à des peines de travaux d'intérêt général. Selon le parquet, il ne s'agit pas d'un acte d'intolérance, les prévenus ont agi par « pure bêtise ».

    Le 21 juillet dernier, une mosquée a été vandalisée à Lyon. Des inscriptions à la peinture rouge et bleue ont été taguées sur les murs menaçant les membres de la communauté musulmane et appelant les musulmans à immédiatement quitter la France.

    Le 20 juillet, des inscriptions similaires sont apparues sur les murs de la mosquée de Bron, à 10 km de Lyon.

    Toutes les inscriptions ont été signées « La milice catholique ».

    Le 31 mars dernier, deux têtes de porc ont été découvertes sur la grille de la résidence de l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, à Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue ouest de Paris. L'ambassade a déposé plainte, réclamant l'ouverture d'une enquête afin de retrouver les coupables.

    Ces dernières années, plusieurs mosquées ont fait l'objet de profanations avec des têtes de porc, notamment à Montauban, Besançon, Liévin et dans la banlieue de Dijon.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Mosquée de Nice: le maire va attaquer le préfet en justice
    France : une fusillade fait trois blessés près d’une mosquée
    France : un militaire qui projetait une attaque contre une mosquée arrêté
    Tags:
    imam, mosquée, vandalisme, sanglier, islamophobie, Mahmoud Benzamia, Nice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik