France
URL courte
56246
S'abonner

«La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain»: la phrase ambiguë de François Hollande a déjà fait le tour des médias. Décidément, après la Marianne «au sein nu… et pas voilée, parce qu'elle est libre» de Valls, les rapports entre Marianne et «son» voile ne laissent pas dormir tranquilles les dirigeants de l’Hexagone.

Les propos du président de la République, rapportés dans le livre ironiquement intitulé «Un président ne devrait pas dire ça…» à paraître mercredi de deux journalistes d'investigation du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, sont plus provocateurs les uns que les autres.

Citée par l’Express la veille de la parution du livre, la phrase de François Hollande « La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain » a déjà été savourée par l’opposition ce mardi soir. 

« On aimerait avoir mal lu! », s'étrangle Brigitte Kuster, la porte-parole des Républicains dans un communiqué de son parti. 

Elle est persuadée que François Hollande « serait bien inspiré d'expliciter le fond de sa pensée » car « une telle déclaration met à mal la République dont il est censé être le garant ».

Car si hors contexte, le sens implicite de la phrase serait que la future Marianne pourrait porter le voile paraît plus qu’extravagant, pouvant interprétée comme un acte de « soumission face au grand remplacement » islamiste à venir…

​Hollande à la pêche de l'électorat religieux extrémiste! Le grand remplacement électoral pour la gauche. https://t.co/hBqVO18JVU

​​… Replacée dans son contexte, la phrase du président prend un tout autre sens qui n’est pas toutefois moins provocateur et ambigu. En effet, les propos ont révolté certaines femmes voilées qui se sentent déjà bien épanouies et assez Françaises…

Les femmes voilées ne deviendraient françaises… qu’en se dévoilant?

« D'une certaine façon, si on arrive à lui offrir les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l'être, capable de porter un idéal. Finalement, quel est le pari que l'on fait? C'est que cette femme préférera la liberté à l'asservissement. Que le voile peut être pour elle une protection, mais que demain elle n'en aura pas besoin pour être rassurée sur sa présence dans la société. »

Littéralement, selon François Hollande une femme voilée, ne pourrait pas être véritablement Française jusqu’au moment où elle enlève son voile et tant qu’elle le porte elle serait asservie.

Des propos qui ont révolté certaines femmes voilée qui se sentent déjà bien épanouies et assez Françaises…


Lire aussi:

«Irresponsable»: Sarkozy tacle Hollande sur les relations avec la Russie
Face à Le Pen, Hollande voterait pour Sarkozy
Recevoir Poutine à Paris? Hollande «se pose la question»
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
Marianne, port de voile, libertés, islam, François Hollande, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook