Ecoutez Radio Sputnik
    Salah Abdeslam

    «L’instruction avancera – avec ou sans Salah Abdeslam»

    © REUTERS / Police Nationale/Handout
    France
    URL courte
    371

    Les avocats de Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre 2015, ont annoncé qu’ils renonçaient à assurer sa défense. L’individu incarcéré s’est lui-même muré dans le silence. Cependant, l’instruction avance, avec ou sans le suspect.

    Les enquêteurs poursuivent leur travail sur l'affaire de Salah Abdeslam, suspect clé des terribles attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, qui est mis à l'isolement à Fleury-Mérogis et s'est muré dans le silence.

    Dans le même temps, l'instruction avance grâce au travail des enquêteurs et le silence de Salah Abdeslam ne représente aucun obstacle à ce processus, indique Samia Maktouf, avocate de la famille des victimes, dans un entretien accordé à Sputnik.

    « Ce n'est pas une surprise pour nous, pour les familles, pour les victimes, pour les rescapés. La posture choisie par le terroriste Salah Abdeslam ne surprend personne, parce qu'il a toujours été dans cette posture. (…) Cela n'empêchera pas l'instruction d'avancer. Elle avancera, avec ou sans Salah Abdeslam », explique l'avocate.

    l'avocat français Frank Berton
    © AP Photo / Michel Spingler
    L'interlocutrice de Sputnik souligne que cette posture d'être muré dans le silence a été choisie par Salah Abdeslam depuis son arrestation à Bruxelles, « parce qu'il n'a pas envie de coopérer avec la justice et qu'il n'a pas envie de répondre à ses juges ».

    Un tel comportement était prévisible, selon l'avocate. Par ailleurs, cette attitude de la part de Salah Abdeslam « est une preuve de plus du mépris qu'il a pour des victimes ». Mais ce qui est le plus important, c'est le fait que l'enquête va continuer à se développer.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Salah Abdeslam porte plainte pour atteinte à la vie privée
    Salah Abdeslam à Paris pour être interrogé par les juges
    Attentats de Paris: la police belge aurait pu arrêter les frères Abdeslam
    Le père de Salah Abdeslam estime que son fils "doit payer"
    Tags:
    enquête, attentat, Salah Abdeslam, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik