Ecoutez Radio Sputnik
    Les agressions contre les enseignants se multiplient en France

    Les agressions contre les enseignants se multiplient en France

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    France
    URL courte
    372202124

    Le premier ministre français Manuel Valls et la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem ont dénoncé les agressions contre les enseignants, appelant les victimes à porter plainte.

    Six enseignants agressés en cinq jours, la multiplication des actes de violence envers le corps enseignant est totalement inacceptable de la part d'élèves voire d'adultes extérieurs à l'Éducation nationale, a admis Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat SE-UNSA, dans une interview accordée à Sputnik.

    « Pour l'essentiel, tous ces actes au cours de cette dernière semaine sont des actes isolés, spontanés, pas forcément préparés, donc il est très difficile d'anticiper une protection. (…) Je ne souhaite pas que l'école se referme, qu'elle devienne un bunker. (…) C'est symptomatique du fait que les institutions de la République sont très largement attaquées », a poursuivi Christian Chevalier.

    Selon lui, il ne faut pas laisser de côté les mêmes actes vis-à-vis de l'institution policière, car les policiers ont aussi été agressés de manière extrêmement violente ces derniers temps par des cocktails Molotov, s'efforçant de stopper les malfaiteurs.

    Dans un tel contexte, le corps enseignant se sent soutenu par le ministère et le gouvernement, « parce qu'il y a eu un certain nombre d'expression publiques de la part du premier ministre et des ministres concernés. (…) Désormais, lorsque des actes de violence sont commis, nos collègues portent plainte et ils sont soutenus par l'institution. (…) Les enseignants n'ont pas vocation à faire un métier à risque », a noté le secrétaire général du SE-UNSA.

    Le 18 octobre, le premier ministre français Manuel Valls a dénoncé une série d'actes de violence contre les enseignants des écoles à Saint-Denis près de Paris, à Calais, à Tremblay-en-France, à Argenteuil, à Colomiers et à Strasbourg, survenus depuis le 13 octobre dernier.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Valls et Cazeneuve, le bouclier sans le glaive… ni les tripes!
    Après le drame de Viry-Châtillon, l’exaspération des policiers
    Un Chinois mort à Aubervilliers, au tour du gouvernement d'agir
    Tags:
    enseignant, cocktail Molotov, plainte, violences, police, Sputnik, SE-UNSA, Najat Vallaud-Belkacem, Christian Chevalier, Manuel Valls, Marseille, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • mic.dior
      Et pendant ce temps là Hollande se ballade sans se préoccuper de son pays. Se plaindre et porter plainte ne résout rien, il faut prendre des mesures drastiques pour éviter ces agressions. Ces actes de violences sont inadmissible dans un pays qui a connu des années passées où le calme régnait et où leur citoyens vivaient en toute sécurité.
    • avatar
      giovanni8
      Les professeurs n 'on ce qu 'ils méritent.Ils on toujours privilégiés les racailles par rapport aux bon élèves et c 'est pas d 'aujourd'hui que ça dure.Ce sont tous des gauchistes en puissance qui influence nos enfants avec leurs idées tordues du bien vivre ensemble!!!!!!
    • avatar
      Saurer
      Quelqu'un de célèbre parle de racaille enseignante, en parlant des profs en général. Reste que de plus en plus d'enseignants se rendent compte que ils symbolisent la déliquescence de la France, organisée et planifiée par la Judéo-Maçonnerie Sarkollandouille, laquelle est à la commande dans tous les rouages de l' Etat. Il en va de même pour la police à qui on interdit de faire son travail, aux Français à qui on interdit de se défendre, etc.
      La mission des Sarkollandouilles consiste à plonger la France dans un abîme insondable
    • avatar
      Saureren réponse àgiovanni8(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      giovanni8, c'est très juste ce que vous dites. Mais le "bien vivre ensemble" est une idée tordue élaborée par le MOSSAD, et portée par l'illustre Judéosinistre BHL. Dans la mouvance anti raciste, avance masqués les pires des criminels, ceux qui ont crée un purgatoire dans lequel on jette tous les pestiférés qui s'opposent aux idées de métissage de la population, à la prolifération insensée des droits accordés aux musulmans, à la construction sans limites des mosquées, à la quasi immunité judiciaire de la racaille délinquante, etc. De cette façon on interdit tout débat, et notre disparition est programmée dans un avenir très proche....
    Afficher les nouveaux commentaires (0)