Ecoutez Radio Sputnik
    Les policiers manifestent à Paris

    Mouvement policier en France: les autorités s’engagent à revoir des tâches

    © AFP 2018 STRINGER
    France
    URL courte
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)
    1876

    Le mouvement de protestation au sein des milieux policiers qui a envahi plusieurs localités françaises ces derniers jours semble déjà pouvoir fêter sa première réussite. La modernisation des moyens alloués aux forces de l’ordre et la révision de leurs missions sont désormais prévues par les responsables.

    Les actions de protestation organisées par les policiers en France ont pris de l'ampleur. Les manifestants semblent pouvoir fêter leur première victoire : le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone a promis, dans un entretien accordé au Journal du dimanche, un « plan de sécurité publique ».

    Le plan proposé par le directeur prévoit la modernisation des moyens alloués aux forces de l'ordre, ainsi que la révision de leurs missions. Selon le responsable, il comprend l'« exaspération » des manifestants qui réclament davantage de moyens et de considération, à Paris, ainsi qu'en province.

    « Je vais doter les policiers d'un armement plus sophistiqué avec le renouvellement du vieux pistolet-mitrailleur qui sera remplacé par une arme longue plus moderne », précise Jean-Marc Falcone à propos d'une des mesures de son plan.

    Selon lui, les flash-ball seront remplacés par « un lanceur de balles de défense plus précis et adapté aux missions », le système radio sera modernisé et « les tablettes connectées au réseau et disponibles sur le terrain » seront développées « plus rapidement et plus massivement ». Le responsable s'engage également à revoir certaines tâches mal tolérées.

    « Dès lundi, avec l'ensemble des préfets, nous allons mettre à plat les charges dites "indues". À partir de la semaine prochaine, les policiers de l'Essonne seront libérés des missions de protection de personnalités », promet le responsable.

    Jean-Marc Falcone assure également qu'il proposera l'accélération du calendrier de suppression des gardes statiques de préfectures. Il dit avoir l'intention de « proposer au ministre de l'Intérieur qu'une série de missions de surveillance n'incombent plus à la police nationale, mais soient confiées à des entreprises privées ».

    Le mouvement de protestation qui est parti de l'Essonne lundi dernier a éclaté après une attaque commise dans ce département le 8 octobre. L'attaque a grièvement blessé un des policiers. Les manifestations policières ont secoué Paris et plusieurs villes de province.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)

    Lire aussi:

    Des centaines de policiers à nouveau dans les rues à Paris
    Les agressions contre les enseignants se multiplient en France
    La police française surveille des milliers d’islamistes
    Armement de la police municipale: "Il faut savoir garder son sang-froid"
    Tags:
    manifestation, police, Jean-Marc Falcone, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik