Ecoutez Radio Sputnik
    Obésité

    Obésité et surpoids: la France parmi les mauvais élèves

    © Flickr/ Fhardseen
    France
    URL courte
    29122
    S'abonner

    Le suivi de près de 30.000 personnes montre que l'obésité et le surpoids touchent de plus en plus de Français, les plus pauvres en particulier.

    D'après une recherche dirigée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnamts), 56,8 % des hommes et 40,9 % des femmes souffriraient de surpoids ou d'obésité en France.

    Les résultats de l'étude, basée sur l'analyse de l'indice de masse corporelle de 29 000 personnes âgées de 30 à 60 ans, ont été publiés dans le Bulletin épidémiologiste hebdomadaire. Ces chiffres sont corrélés aux disparités sociales : ainsi, les femmes gagnant moins de 450 euros par mois comptent 30 % d'obèses dans leurs rangs, alors que seuls 7 % des femmes ayant un salaire supérieur à 4 200 euros sont obèses ou en surpoids. Le même écart est constaté chez les hommes, bien que moins flagrant.

    Des inégalités sont également observables selon l'âge : par exemple, les personnes âgées de plus de 60 ans présentent les taux d'obésité les plus élevés.

    Le lieu d'habitation a aussi une incidence sur les résultats: les taux d'obésité sont ainsi très différents entre le département du Nord (25,6 %) et les grandes villes (10,7 % à Paris et 12,3 % à Lyon).

    En comparaison, une étude réalisée en 1980 faisait état d'un taux d'obésité de seulement 6 %. Cependant, pour cette nouvelle recherche, un nouvel indicateur a été pris en compte: celui de l'obésité abdominale, soit un tour de taille de plus de 94 cm chez les hommes et de plus de 80 cm chez les femmes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'obésité infantile gagne du terrain en Chine
    Son voisin d’avion est obèse, il attaque la compagnie aérienne
    Un hérisson obèse mis au régime au Royaume-Uni
    13% de la population adulte mondiale est obèse, 20% pourrait bientôt l'être
    Tags:
    recherche, étude, obésité, Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik