Ecoutez Radio Sputnik
    Assemblée nationale

    Les policiers en colère n’attendent rien des entretiens avec Hollande (Vidéo)

    © Flickr / Steve Shupe
    France
    URL courte
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)
    16202
    S'abonner

    Une manifestation de policiers non syndiqués s’est déroulée à Paris à la veille d’une rencontre des syndicats de police avec le président français François Hollande. Les manifestants ont déclaré à Sputnik qu’ils n’attendaient pas grand-chose de la rencontre avec le chef d’État.

    Les policiers français non syndiqués, qui ont manifesté mardi devant l'Assemblée nationale à Paris, ont déclaré à Sputnik que la rencontre des syndicats de police avec le président François Hollande programmée pour mardi soir, ne donnerait pas de résultats.

    Manifestation de policiers à Paris, le 26 octobre 2016
    © Sputnik .
    Manifestation de policiers à Paris, le 26 octobre 2016

    « Les syndicats ne sont pas en mesure de représenter leurs revendications. Ça fait des années que les syndicats vont en négociation pour eux et à chaque fois que les syndicats ressortent, les collègues sont déçus derrière », a indiqué à Sputnik Guillaume, un participant à la manifestation.

    Selon, Éric, militant du mouvement sans syndicats ManifPolice, les syndicats auraient dû réagir plus tôt aux attaques contre les policiers en France.

    « Ils s'y prennent un petit peu trop tard. Il aurait, peut-être, fallu dès le départ — des faits annoncés de Viry-Châtillon ou même d'autres faits précédents — de se réunir en intersyndicale et peut-être qu'ils auraient pu comprendre ce que la base voulait. La base demande depuis un certain temps certaines choses et on n'a jamais vu ces choses arriver jusqu'à présent », a-t-il déclaré à Sputnik.

    Les policiers qui se disent « asyndicaux et apolitisés » réclament d'être admis aux négociations avec les autorités aux côtés des représentants des syndicats.

    « A ce jour, nous voulons être présents lors des différentes négociations, lors des différentes réunions qui se tiendront dans les heures qui suivent », a indiqué Éric.

    Pour Olivier Falorni, député, qui a assisté mardi à la manifestation, les policiers syndiqués et ceux qui sont à côté des organisations syndicales ont le même droit au dialogue, parce qu'ils font le même travail.

    « Il n'y a pas deux catégories de policiers : ceux qui sont syndiqués et ceux qui le sont pas, ceux qui sont inscrits dans une logique organisationnelle et ceux qui manifestent de façon un peu plus spontanée. Ce sont des policiers qui font le même travail. Donc moi je ne distingue pas entre les uns et les autres, je soutiens toutes ces femmes et tous ces hommes qui risquent leurs vies au quotidien pour assurer notre sécurité et défendre la République », a déclaré le parlementaire.

    Le mouvement de protestation qui est parti de l'Essonne a éclaté après une attaque au cocktail Molotov contre un véhicule de police à Viry-Châtillon le 8 octobre. Deux policiers ont été grièvement blessés lors de l'attaque. Les manifestations policières ont secoué Paris et plusieurs villes de province.

    Manifestation de policiers à Paris, le 26 octobre 2016
    © Sputnik .
    Manifestation de policiers à Paris, le 26 octobre 2016

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)

    Lire aussi:

    Le soutien aux policiers au cœur des débats FN-LR (Vidéo)
    Les policiers toujours dans la rue à la veille d’une rencontre avec Hollande (vidéo)
    En France, la même colère anime les policiers syndiqués et non syndiqués
    Les policiers ne s'arrêteront pas: nouvelle manifestation à Paris (VIDÉO)
    Le «nuits debout» des policiers
    Tags:
    policier, syndicats, manifestation, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik