Ecoutez Radio Sputnik
    Les pompiers soutiennent les policiers à travers la France

    Les pompiers soutiennent les policiers à travers la France

    © AFP 2017 ROMAIN LAFABREGUE
    France
    URL courte
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)
    212495515

    Solidaires de leurs collègues policiers, les sapeurs-pompiers français ont eux aussi décidé de manifester à Paris et dans plusieurs villes de province.

    A Paris, près de la pyramide du Louvre, et dans plusieurs villes françaises, les sapeurs-pompiers ont naturellement rejoint leurs collègues des forces de l'ordre dans leur protestation, a déclaré Jean-Michel Piedallu, secrétaire général du Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels et personnels administratifs affilié à Force ouvrière (SNSPP-FO), dans une interview accordée à Sputnik.

    « Je crois qu'on fait le même métier, nous sommes là pour la sécurité des citoyens, la sécurité publique pour la police et la sécurité civile pour les sapeurs-pompiers. Nous sommes confrontés aux mêmes problèmes donc je pense qu'il est on ne peut plus normal de soutenir nos collègues policiers qui souffrent depuis tant d'années. D'ailleurs, notre organisation nationale a appelé à soutenir les collègues policiers dans tous les départements où les policiers le souhaitaient », a lancé M. Piedallu.

    Selon lui, les syndicats départementaux ont déjà reçu un appel à se mobiliser d'une manière organisée.

    « Notre organisation n'est pas la même que celle de la Police nationale car ce sont des fonctionnaires d'État et nous sommes des fonctionnaires publics territoriaux. Donc ce sont les départements qui donnent les moyens d'assurer nos missions, en tous les cas sur le plan financier, mais les différentes réductions du temps de travail et l'affaiblissement des moyens des départements nous mettent aujourd'hui dans des situations quasiment impossibles, notamment en terme de recrutements, pas trop encore en terme de matériels », a poursuivi l'interlocuteur de Sputnik.

    D'après le syndicaliste, « aujourd'hui on ne respecte pas la police, on ne respecte pas les pompiers, ce n'est pas d'aujourd'hui, cela fait 30 ans que cela dure. Nous pensons que ceux qui sont pris en plein flagrant-délit ne sont pas suffisamment punis, puisque souvent c'est de la prison avec sursis qu'on s'attaque aux pompiers ou à la Police nationale. Là-dessus nous avons les mêmes revendications ».

    Pour que la situation ne perdure plus, il faut la reprendre en mains, selon le leader syndicaliste des sapeurs-pompiers.

    Le mouvement de protestation policier, qui est parti de l'Essonne, a éclaté après une attaque commise dans ce département le 8 octobre. Un policier a été grièvement blessé lors de l'attaque. Les manifestations policières ont secoué Paris et plusieurs villes de province.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Mouvement policier en France (automne 2016) (21)

    Lire aussi:

    Nouveau rassemblement de policiers à Paris
    Les policiers en colère n’attendent rien des entretiens avec Hollande (Vidéo)
    Après le drame de Viry-Châtillon, l’exaspération des policiers
    Le «nuits debout» des policiers
    Mouvement policier en France: les autorités s’engagent à revoir des tâches
    Tags:
    fonctionnaires, policier, sapeurs-pompiers, syndicats, manifestation, SNSPP-FO, Sputnik, Jean-Michel Piedallu, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      Daniel.C
      Les pompiers ont déjà oublié que lors de leurs dernières manifestations les CRS les matraquaient sans état d'âme.
    • avatar
      riffcasteren réponse àDaniel.C(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Daniel.C, il n'es pas temps de laver son linge sale.... on verra ça plus tard ! Pour l'heure il s'agit de faire front commun et ne pas faire le jeu des gauchistes en se divisant , sinon ce sera la mort pour tous. Les gauchistes ordonnent à la Police de réprimer les français pour la rendre impopulaire et l'isoler toujours plus . N'entrons pas dans ce jeu pervers. La position du flic de terrain est devenue intenable. Mis à part quelques tarés (comme partout ) aucun flic n'aime tabasser SA population. malgré les apparences..... très trompeuses.
    • philps60
      Bravo aux pompiers pour leur solidarité soyons tous comme eux
      Diviser pour mieux régner la recette qui marche
      Ils ne vivent que de nos dissensions supprimons leur ce privilège et ils perdront les leurs et toutes légitimités a gouverner
    • avatar
      Toutvabien
      tout les français sont pour la polices - sauf les politicos et les médias occidentaux pourris. sus à la vermine, aux nuisibles et aux parasites !
    • Skevin
      Ils ne sont pas rancuniers! J'ai assisté, il y a quelques années à une manifestation de pompiers, à Nice. Ils manifestaient parce que l'état français refusait de décréter qu'il exerçaient un métier à risque! Ils on été honteusement tabassés par la police. Les policiers s'acharnaient à plusieurs contre un et frappaient les hommes à terre. Alors ils ont vraiment pas de rancune se s'allier à des gens comme ça.
    • Dolinduz
      Selon la photo, sur la gauche c'est direction la Guillotière...
      un symbole ? ^^
    • avatar
      j4m
      Ah les pompiers sans eux on est foutu, sans la police on est foutu, et avec les branleurs on est foutu, conclusion, je préfère les pompiers l'armée et la police, que les branleurs politicars, gangsters, et autres malfrats en col blanc en bleue de chauffe
    Afficher les nouveaux commentaires (0)