Ecoutez Radio Sputnik
    Un policier à Paris

    Marche pour Adama Traoré: mettre fin à l'impunité policière, mission impossible?

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    66524
    S'abonner

    Une manifestation de soutien à la famille d'Adama Traoré a eu lieu samedi à Paris, signe que le problème des violences policières est toujours loin d'être réglé.

    Une nouvelle marche des proches d'Adama Traoré, tragiquement mort lors de son interpellation en juillet, a débuté à 13h place du Châtelet à Paris ce samedi, le problème étant loin d'être résolu. L'association Justice pour Adama réclame de nouveau : la vérité pour le jeune homme mort, la mise en examen des gendarmes et une instruction des plus transparentes.

    Manifestation #JusticePourAdama contre l'impunité des gendarmes

    Publié par Sputnik France sur samedi 5 novembre 2016
    Marche pour Adama Traoré à Paris (2016)
    © Sputnik .
    Marche pour Adama Traoré à Paris

    Aspirant à ce que l'impunité policière prenne fin, l'association a rappelé que le décès d'Adama s'inscrivait dans une longue liste de victimes de violences perpétrées par les forces de l'ordre et a reproché à ces dernières de faire obstruction à la justice.

    « Dès le début, le traitement judiciaire de la mort d'Adama Traoré aura connu des dysfonctionnements, utiles pour disculper les gendarmes et écarter toute responsabilité de l'institution. Le procureur Yves Jannier, n'a eu de cesse de mentir, obstruant toute contestation en occultant délibérément les éléments les plus importants permettant de comprendre la mort d'Adama », a dénoncé l'association sur sa page Facebook. « Nous exigeons la mise en examen des gendarmes et la vérité sur cette journée tragique. Nous pourrons alors faire notre deuil. »

    Ce nouveau rassemblement de soutien à la famille d'Adama Traoré appelle encore une fois à revoir les circonstances floues de sa mort et le rôle des gendarmes dans l'affaire. En septembre dernier, une centaine de lycéens ont bloqué le lycée Voltaire, dans l'est de Paris, dénonçant les répressions policières et scandant « Justice pour Adama » et « Tout le monde déteste la police ».

    Le jeune homme, Adama Traoré, est mort le jour de ses 24 ans, le 19 juillet dernier, après son interpellation par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise. Toujours en 2016, en septembre, un homme de 46 ans a été interpellé par les polices nationale et municipale et, en état de surexcitation, a fini par s'étouffer et décéder. En janvier dernier, le procès de Damien Saboundjian, 36 ans, policier ayant tué d'une balle dans le dos Amine Bentounsi alors que ce dernier tentait à échapper à un contrôle, s'est ouvert devant la Cour d'assises de Bobigny, ce suivi du verdict de la justice « acquitté».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un Chinois mort à Aubervilliers, au tour du gouvernement d'agir
    "Sécurité pour tous": la communauté chinoise manifeste à Paris (Vidéo)
    Piquemal interpellé: le gouvernement échoue, le peuple en fait les frais
    Tags:
    brutalité policière, marche, manifestation, police, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik