Ecoutez Radio Sputnik
    Second tour de la primaire de la droite et du centre

    La gauche vote pour bloquer Fillon à la primaire, les partisans FN ne se déplacent pas

    © Sputnik . Irina Kalachnikova
    France
    URL courte
    Primaire de la gauche en France (31)
    58731

    À l'issue du second tour de la primaire de la droite et du centre, l’ex-premier ministre François Fillon représentera ces courants politiques lors de la présidentielle fixée au 23 avril 2017. La mobilisation de la gauche pour faire barrage à Fillon n’a donc pas eu le résultat escompté.

    Le second tour de la primaire a opposé ce dimanche deux anciens premiers ministre : François Fillon et Alain Juppé. Depuis le premier tour, les sondages n'ont pas arrêté de donner M. Fillon gagnant lui accordant plus de 60% des suffrages. Pour le moment, les résultats dépassent les prévisions et François Fillon mène la course avec 66,8% des voix.

    Donc la mobilisation des sympathisants de gauche n'a pas changé la donne. Dimanche dernier, ils étaient environ 15% — soit entre 500 000 et 600 000 personnes, d'après les données de Harris Interactive — à avoir participé à la primaire pour bloquer la candidature de Nicolas Sarkozy. Suite à la victoire de François Fillon au premier tour, les sympathisants de gauche se sont à nouveau rendus aux urnes, pour empêcher la victoire de ce dernier.

    ​On ignore pour le moment leur taux de participation ce dimanche, mais la présence des sympathisants de gauche dans les bureaux de vote a déjà été constatée.

    ​​Et si les sympathisants de droite s'en indignaient promettant de jouer le même coup à la gauche :

    ​Le député Les Républicains Thierry Mariani a fait preuve d'ironie en commentant la participation des électeurs de gauche à la primaire de son camp.

    ​« Sans les électeurs de gauche, pas de Juppé au second tour », fut la réponse d'un internaute.

    ​Quant aux sympathisants FN, ils ont boudé la primaire de la droite, leur taux de participations étant évalué à 9 %.

    La présidentielle de 2017 s'annonce donc d'ores et déjà riche, car et la gauche et le Front national considèrent visiblement François Fillon comme un rival sérieux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Primaire de la gauche en France (31)

    Lire aussi:

    Fillon vainqueur avec 66,5% à la primaire, ses partisans en liesse (VIDEO)
    Deux sondages à la sortie des urnes donnent Fillon vainqueur à la primaire à droite
    La nomination d’Édouard Philippe: «un choix cohérent, mais risqué»
    Tags:
    primaire, droite, gauche, extrême-droite, Front national (FN), Thierry Mariani, François Fillon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik