France
URL courte
122676
S'abonner

La ville française du Raincy est en proie à une polémique acharnée autour d’une fête de Noël et d’une femme voilée. Les internautes sont loin d’être unanimes.

Ce mercredi 15 décembre, le service jeunesse de la mairie de Raincy organisait un événement accueillant parents et enfants pour des remises de cadeaux, dans l'esprit de Noël.

Accompagnant sa nièce de deux ans lors de cet événement, une jeune musulmane, Inès, a été sommée à trois reprises de quitter la salle, sous prétexte que son foulard était «  un signe ostentatoire  », écrivent les médias français.  

D'après la jeune femme, citée par le site Oumma, le maire Jean-Michel Genestier l'a chassée sans autre forme de procès  :

«  Le maire vient me voir avant de quitter la salle, me demandant si tout va bien. Je lui réponds "Oui ça va mais bon…" quand il me coupe la parole et ose dire  : "C'est un signe ostentatoire, on fait du mieux pour faire respecter les lois, c'est pour le bien de la République!"  ».

Dès sa publication, l'information n'a pas tardé à soulever une polémique acharnée sur les réseaux sociaux.

Loin d'être unanimes, les internautes sont partagés entre mécontentement et approbation.

De son côté, la municipalité a formellement réfuté ces accusations  :

« Cette fête ne s'est pas tenue à la mairie, mais à l'espace Raymond Mège. Le Comité des œuvres sociales y distribuait des cadeaux de Noël aux enfants des agents municipaux. Le maire était seulement présent en tant que président d'honneur de cette association. Des organisateurs ont demandé à cette jeune femme de partir, car les festivités étaient réservées aux agents et à leur conjoint. À aucun moment il n'a été question de voile. »

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un portrait sans voile et c'est la prison pour cette Saoudienne !
Bikini ou voile intégral? Une image murale d’Hillary Clinton fait scandale
"Le port correct du voile ne réglera pas les problèmes de l'Iran"
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Tags:
liberté de culte, Voile, musulmans, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook