Ecoutez Radio Sputnik
    Manuel Valls. Archive photo

    Manuel Valls enfariné à Strasbourg

    © Sputnik. Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    1121603

    L'ancien premier ministre a reçu un sac de farine sur la tête lors d'un déplacement de campagne jeudi à Strasbourg.

    « 49.3, on n'oublie pas! On n'oublie pas! » Alors qu'il entrait dans un café pour rejoindre des élus de gauche et des sympathisants, Manuel Valls a été enfariné par un individu d'une trentaine d'années, qui l'interpellait sur le recours effréné et peu démocratique de l'ancien premier ministre à l'article 49.3 de la Constitution.

    L'assaillant a rapidement été maîtrisé par les services de sécurité, puis interrogé dans un fourgon de police. L'événement n'a pas beaucoup perturbé l'ancien premier ministre, qui a même ironisé :  « Ce sont les joies de la campagne, il n'y a aucun problème, la farine sans gluten c'est un bon présage ».

    Un peu plus tard, Manuel Valls a évoqué l'incident sur sa page Twitter :

    Précédemment, M. Valls a annoncé son intention de supprimer l'article 49.3, qu'il a lui-même utilisé à six reprises lorsqu'il était en fonction, en cas d'élection à la magistrature suprême en 2017. La disposition controversée permet au gouvernement de « passer en force » lorsqu'il n'est pas certain d'avoir une majorité parlementaire pour adopter un texte à l'Assemblée nationale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un policier refuse de serrer la main à Hollande et Valls
    Manuel Valls voit François Hollande se suicider
    Valls: l'état d'urgence sera prolongé
    Tags:
    farine, Manuel Valls, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik