Ecoutez Radio Sputnik
    Installation d'une crèche. Image d'illustration

    Retrait de la crèche de la mairie: une approche deux poids deux mesures de la LDH?

    © AFP 2019 Yann COATSALIOU
    France
    URL courte
    831342

    La Ligue des droits de l'Homme défend la liberté, que ce soit des femmes, des enfants, des musulmans, etc. Mais dès qu’il s’agit des traditions chrétiennes, on sonne l'alarme et on invoque le principe de laïcité et de neutralité. La crèche installée à la mairie de Paray-le-Monial ne fait pas exception…

    Une crèche a été installée dans le hall d'accueil de la mairie de Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire. La Ligue des droits de l'Homme a demandé son retrait. Le tribunal administratif de Dijon lui a donné gain de cause vendredi 23 décembre.

    « La justice administrative a estimé que cette crèche était contraire au principe de neutralité qui doit être observé dans les services publics », a expliqué le conseil de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), Me Sophie Mazas, à l'initiative du recours judiciaire.

    Le tribunal a également condamné la commune à payer 1 000 euros à la LDH.

    « Bêtise », « absurde », « absence de liberté »… Voilà quelques réactions des habitants sur l'ordre de la justice de retirer la crèche, fabriquée par des handicapés palestiniens. Pourtant, cet incident est au cœur des débats, et pas seulement en Bourgogne. Les internautes sont aussi indignés par cet acte initié par la Ligue des droits de l'Homme.

    Plusieurs internautes estiment qu'il s'agit d'une attaque contre la chrétienté.

    Pour certains internautes le retrait de la crèche semble vraiment absurde…

    Le principe de laïcité et de neutralité, c'est bon… Or, la Ligue des droits de l'Homme oublie-t-elle, elle-même, que ce sont ses membres qui défendent la liberté, y compris la liberté d'expression?

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Tensions à Paris après la victoire de l'Algérie, les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Engloutie par les flammes, la station spatiale chinoise quitte son orbite – vidéo
    Tags:
    crèche, mairie, Ligue des droits de l'Homme (LDH), Paray-le-Monial, Bourgogne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik