France
URL courte
1011073
S'abonner

La gifle assénée à Manuel Valls ne restera donc pas impunie: l'homme qui l'a attaqué durant son déplacement en Bretagne a été condamné à trois mois de prison avec sursis, ainsi qu'à 105 heures de travail d'intérêt général.

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a condamné le jeune homme de 18 ans qui avait giflé l'ex-premier ministre Manuel Valls mardi lors de sa visite en Bretagne à trois mois de prison avec sursis et à 105 heures de travail d'intérêt général, dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), plaider-coupable à la française, permet d'éviter un procès et est proposée par le procureur. La procédure suggère une peine que l'auteur des faits peut accepter ou refuser. Le « gifleur » de Manuel Valls a accepté la sienne.

Le jeune homme était poursuivi pour violences volontaires sans incapacité de travail préméditées. Comme l'indique le parquet, cité par France 3 Bretagne, l'agresseur, « délinquant léger, sans antécédent judiciaire et plutôt à la recherche d'un idéal », était connu de la justice pour un rappel à la loi en 2014 pour usage de stupéfiants.

Manuel Valls, qui avait porté plainte, a réclamé et obtenu un euro symbolique.

De leur côté, les internautes ont avidement commenté la nouvelle. Certains ont immédiatement imaginé la réaction du Valls sinistré :

D'autres ont ironisé:

La rapidité de la condamnation a aussi étonné le public :

Et savez-vous le coût d'autres « crimes » de ce type ?

La sécurité a été également mise en cause :

Mais attention à ne pas oublier le premier tour de la primaire socialiste, qui approche à grands pas :

En sortant de la mairie de Lamballe, dans les Côtes-d'Armor (Bretagne), où il a rencontré cet après-midi les élus, le candidat à la primaire de la gauche Manuel Valls a été attaqué par un inconnu. Comme nous pouvons le voir sur la vidéo, ce dernier lui a d'abord serré la main, puis l'a légèrement giflé.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Manuel Valls enfariné à Strasbourg
Manuel Valls hué à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat
«Trumpisation»: le néologisme de Valls, entre dans le dictionnaire suédois
Tags:
agresseur, peine, Manuel Valls, Bretagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook