Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron dénonce le décret de Trump

    © AFP 2017 FABRICE COFFRINI
    France
    URL courte
    10152081081

    Le candidat indépendant à l'élection présidentielle française Emmanuel Macron s'est prononcé contre le décret américain suspendant l'accueil de réfugiés aux États-Unis.

    Le décret, qui porte officieusement sur la « protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers », suspend l'accueil de réfugiés aux États-Unis pendant 120 jours, bloque pour un délai indéterminé l'accueil de réfugiés en provenance de Syrie et interdit, pour 90 jours, l'entrée sur le territoire américain des ressortissants issus de sept pays à majorité musulmane, à savoir l'Irak, l'Iran, la Lybie, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.

    La décision de M. Trump a provoqué une vague de protestations à travers le pays. Dans un message posté sur son compte Twitter, l'ex-ministre français de l'Économie a exprimé sa solidarité avec ceux qui dénoncent le décret en question :

    « Je soutiens ceux qui fuient la guerre et les persécutions. Je suis aux côtés de ceux qui défendent nos valeurs », a-t-il écrit en anglais en ajoutant le hashtag #NoBanNoWall (Pas d'interdiction pas de mur).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Iran: le décret anti-terroriste de Trump est un «grand cadeau aux extrémistes»
    Les détenteurs de cartes vertes également touchés par le décret de Trump sur l’immigration
    Trump part en guerre contre l'immigration clandestine

    Lire aussi:

    Air France embarque de nouveau plusieurs passagers visés par le décret Trump
    Immigration: Trump persiste et signe… un nouveau décret
    Trump: «Nous avons besoin d’une interdiction d’entrée pour certains pays dangereux»
    Tags:
    réaction, réfugiés, immigration, Donald Trump, Emmanuel Macron, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik