Ecoutez Radio Sputnik
    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Theo

    «Justice pour Théo»: une manifestation à Bobigny dégénère en violents incidents

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    2674182
    S'abonner

    Plusieurs centaines de manifestants, dont de nombreux jeunes, se sont rassemblés samedi après-midi à Bobigny en soutien à Théo, jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 2 février. Découvrez avec Sputnik l'ambiance tendue de cette manifestation.

    Quelques jours après l'interpellation violente de Théo à Aulnay-sous-Bois, un rassemblement de soutien a eu lieu ce samedi à Bobigny. Rassemblés devant le tribunal de cette ville située au nord-est de Paris et encadrés par des forces de police en nombre, ils ont réclamé la « justice pour Théo ». Un correspondant de Sputnik s'est rendu sur place.

    Rassemblement à Bobigny #JusticePourTheo

    Опубликовано Sputnik France 11 февраля 2017 г.

    La situation a vite dégénéré.

    Plusieurs véhicules, dont un de la radio RTL, se sont retrouvés en feu.

    Опубликовано Sputnik France 11 февраля 2017 г.

    Après plus d'une heure de manifestation, des policiers postés sur une passerelle juste au-dessus du lieu du rassemblement ont reçu des projectiles lancés par des manifestants. Des cris et des bruits de pétards ont suivi.

    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Theo
    © Sputnik .
    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Theo

    « Je ne comprends pas. Je ne pensais pas que ça pouvait encore exister », a déclaré à l'AFP Anissa, 18 ans, évoquant Théo. « Je ne comprends pas qu'on puisse dire que c'est un accident. Je ne considère pas ces hommes comme des policiers », a ajouté la jeune fille venue de la commune proche du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis).

    Rassemblement à Bobigny #JusticePourTheo

    Опубликовано Sputnik France 11 февраля 2017 г.

    Rassemblement à Bobigny #JusticePourTheo

    Опубликовано Sputnik France 11 февраля 2017 г.

    Les manifestants ont scandé des slogans dénonçant les violences policières, évoquant aussi Zyed et Bouna, les deux adolescents morts dans un transformateur électrique à l'origine des émeutes en banlieue en 2005, ou Adama Traoré, mort lors de son interpellation l'été dernier dans le Val-d'Oise.

    Par la suite, ils ont incendié plusieurs poubelles et se sont attaqués au bâtiment de McDonalds et à celui de BFM.

    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Théo
    © Sputnik .
    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Théo
    Véhicules détruits lors de la manifestation à Bobigny
    © Sputnik .
    Véhicules détruits lors de la manifestation à Bobigny
    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Théo
    © Sputnik .
    Rassemblement à Bobigny Justice Pour Théo
    Destructions lors de la manifestation à Bobigny
    © Sputnik .
    Destructions lors de la manifestation à Bobigny

    Dans la nuit de vendredi à samedi, huit personnes avaient été interpellées en Seine-Saint-Denis, où les tensions consécutives au viol présumé de Théo ont baissé d'un cran, selon des sources policières. 25 personnes avaient été interpellées la nuit précédente.

    Hospitalisé, Théo, jeune Noir de 22 ans, a raconté avoir été victime le 2 février d'un viol par des policiers au cours d'une interpellation à Aulnay-sous-Bois.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Tags:
    viol, manifestation, violences, police, Bobigny, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik