Ecoutez Radio Sputnik
    Véhicules détruits lors de la manifestation à Bobigny

    Affaire Théo: 245 interpellations en France depuis le déclenchement des violences urbaines

    © Sputnik.
    France
    URL courte
    23830135

    Quelque 245 personnes ont été interpellées en France depuis le déclenchement des violences urbaines dans les banlieues survenues après la violente interpellation du jeune Théo à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a indiqué mardi l'entourage du ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux.

    Ces 245 interpellations réalisées depuis le début des heurts le 4 février, ont débouché sur 236 gardes à vue dont 168 à Paris et dans les trois départements de la Petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne), selon l'AFP.

    Les personnes placées en garde à vue dans la zone de compétence de la préfecture de Paris (PP) l'ont été principalement pour "embuscade, violences volontaires sur personnes dépositaires de l'ordre public, dégradations volontaires ou participation à un attroupement armé", selon la source qui a fait état de 48 personnes déférées devant la justice débouchant sur 14 incarcérations ou condamnations à de la prison.

    Dans le reste du pays, les 71 interpellations de personnes présentées comme auteurs de violences urbaines, ont donné lieu à 68 gardes à vue dont 17 étaient toujours en cours mardi soir.

    Une personne a été condamnée à un an de prison ferme, sept autres ont été mises en examen et trois ont fait l'objet de convocation par officier de police judiciaire ou de compositions pénales.

    En dépit des appels au calme de Théo et du gouvernement, ces incidents en banlieue se répètent quotidiennement depuis l'interpellation du jeune homme à Aulnay-sous-Bois, lors d'un violent contrôle de police qui a débouché sur la mise en examen de quatre fonctionnaires dont un pour viol.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le viol: nouvelle technique d'immobilisation de la police française
    Bobigny: Destruction et pillage d’un magasin
    «Justice pour Théo»: une manifestation à Bobigny dégénère en violents incidents
    Tags:
    viol, manifestation, violences, police, Bruno Le Roux, Bobigny, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik