France
URL courte
41277
S'abonner

Le candidat des Républicains (LR) à la magistrature suprême estime qu'il est nécessaire de surmonter les obstacles idéologiques datant de la «guerre froide» dans les relations entre l'Occident et la Russie.

Intervenant mercredi 15 février devant les électeurs à Margny-lès-Compiègne (Hauts-de-France), l'ex-premier ministre français François Fillon a proposé de construire des rapports de partenariat avec la Russie en vue notamment de lutter ensemble contre le terrorisme.

« Aux Russes, je proposerai avec franchise et fermeté un nouveau partenariat, pour sortir de cette guerre froide qui divise le continent européen et pour abattre ensemble l'État islamique », a annoncé l'ancien chef du gouvernement.

Selon M. Fillon, Paris doit « tenir son rang » face aux États-Unis, à la Russie et à la Chine. À cet égard, il s'est déclaré prêt à rappeler « à nos amis américains » qu'« être leurs alliés n'est pas être leurs vassaux ».

« À la Chine, je demanderai la réciprocité dans nos échanges commerciaux, et j'utiliserai pour cela l'Europe qui a le devoir de se défendre », a promis M. Fillon.

Toujours d'après lui, la civilisation européenne se trouvera un jour « devant un choix suprême : disparaître ou renaître ». « Si on ne fait rien, l'Europe deviendra le comptoir de la Chine et la France le musée du monde », prévient-il.

Auparavant considéré comme le favori de la présidentielle française 2017, François Fillon est en train de perdre le soutien des électeurs sur fond de scandale d'emplois fictifs de son épouse Penelope, en dépit des nombreuses explications et excuses qu'il a présentées à la population.

Selon un sondage Ifop-Fiducial publié mercredi, seuls 26 % des Français gardent une bonne opinion du candidat de la droite à la présidentielle, contre 45 % un mois plus tôt, soit une chute de 19 points. Chez les sympathisants Les Républicains, François Fillon conserve 73 % de bonnes opinions, mais perd 12 points.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Fillon: mettre fin à la stupide guerre froide Russie-Europe
Le politiquement correct de Fillon: «la Russie c’est pas le Luxembourg»
Fillon: le futur président français devra renouer des liens avec la Russie et les USA
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
relations, partenariat, élections, Présidentielle française 2017, Les Républicains (LR), François Fillon, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik