Ecoutez Radio Sputnik
    François Fillon

    Fillon: «personne ne peut m'empêcher d'être candidat»

    © REUTERS/ Jean-Paul Pelissier
    France
    URL courte
    43388

    Après que, dimanche dans l'après-midi, les partisans de François Fillon sont venus en nombre place du Trocadéro, à Paris, pour manifester leur soutien à leur favori, dimanche soir le candidat LR affirme que personne ne peut l'empêcher d'être candidat et exclut la perspective de retirer sa candidature.

    Intervenant sur France 2 dimanche soir, François Fillon a exclu de retirer sa candidature à la présidentielle et a affirmé que « personne ne peut aujourd'hui l'empêcher d'être candidat ».

    « La réponse est non », a déclaré le candidat de la droite à la question de savoir s'il entendait retirer sa candidature. « Et surtout je ne vois pas de raison de le faire ».

    « Je suis innocent. J'ai rien à me reprocher sur le plan légal », a-t-il d'ailleurs fustigé. « C'est le calendrier judiciaire qu'on m'impose qui est un véritable hold-up démocratique ».

    De même, le candidat a estimé que le retrait de sa candidature aboutirait à une impasse politique pour la famille « qui est la sienne, pour la droite et le centre ».

    « Personne n'a le pouvoir de m'obliger à retirer ma candidature. Ça ne veut pas dire que je ne discute pas, que je ne suis pas prêt à dialoguer mais c'est ma décision », a-t-il insisté.

    Sa décision a été aujourd'hui « confortée par ce rassemblement populaire dont tout le monde pensait qu'il serait un échec et qui a été une réussite », a poursuivi le candidat, faisant allusion à sa manifestation de soutien place du Trocadéro.

    Évoquant une éventuelle candidature d'Alain Juppé, M. Fillon a affirmé que « toute candidature improvisée aujourd'hui à 50 jours de l'élection présidentielle, avec un projet qui ne serait pas un projet de rupture, pas un projet au fond radical comme celui que j'ai proposé, et qui a occasionné ma victoire à la primaire, je pense que toutes ces candidatures conduiront à un échec ».

    Le couple Fillon s'est retrouvé au cœur d'un scandale suite aux révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. M. Fillon a rejeté toutes les accusations et a demandé de laisser son épouse en dehors du débat politique. Le candidat a estimé qu'il s'agissait d'« un coup d'État institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle. Mercredi, François Fillon a annoncé le maintien de sa candidature en dépit de sa convocation en vue d'une mise en examen dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs de l'épouse du candidat et de deux de ses enfants, baptisée PenelopeGate.

    L'élection présidentielle française aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Les Français se rendront aux urnes pour élire le président du pays pour un mandat de cinq ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    «Stop Corruption des élu-e-s»: des manifestants se réunissent place de la République
    Malgré les sondages, Penelope Fillon conseille à son mari d’aller «jusqu’au bout»
    La résidence de François Fillon perquisitionnée par la police
    Tags:
    mise en examen, candidature, candidats, France 2, François Fillon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik