Ecoutez Radio Sputnik
    Tignes

    Avalanche en Savoie: un Néerlandais tué et deux disparus

    © Flickr/ Charlie Hasselhoff
    France
    URL courte
    446

    Les avalanches se sont succédé mardi dans les Alpes savoyardes. Si celle du matin, dans le domaine skiable de Tignes, n’a pas fait de victimes, celle survenue plus tard dans le secteur de Valfréjus a fait un mort et deux hommes portés disparus.

    Un Néerlandais est mort et deux autres sont portés disparus dans la chute d'une avalanche survenus mardi en fin d'après-midi dans le secteur de Valfréjus, en Savoie, communique Reuters se référant à la gendarmerie locale.

    Selon la même information, les gendarmes, alertés tardivement, sont intervenus à la nuit tombée et ont retrouvé le corps d'un jeune surfeur néerlandais. Les opérations ont repris mercredi matin pour tenter de retrouver les deux autres surfeurs.

    Avalanche à Tignes
    © AP Photo / Victor Diwisch
    Une avalanche survenue mardi matin a traversé une piste ouverte de la station de Tignes (Savoie), emportant plusieurs skieurs. Selon un porte-parole de la station, l'avalanche n'a fait aucune victime.

    À la mi-février, quatre personnes sont mortes à Tignes dans l'avalanche la plus meurtrière depuis le début de la saison de ski.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    20 skieurs ensevelis par une avalanche en Italie, au moins deux morts
    Le nombre des disparus dans l’hôtel italien frappé par une avalanche en hausse
    Quatre survivants retrouvés dans l’hôtel italien frappé par une avalanche
    Six skieurs emportés par une avalanche dans les Alpes françaises
    Tags:
    ski alpin, surfeur, avalanche, Tignes, Savoie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik