France
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
361224
S'abonner

Les Républicains ont diffusé sur Twitter une caricature représentant Emmanuel Macron en banquier au nez crochu avec faucille soviétique dans la main. Face à la réaction indignée des internautes qui ont considéré le dessin comme antisémite, ils battent en retraite.

Le parti français Les Républicains a présenté vendredi soir des excuses pour avoir publié une caricature d'Emmanuel Macron, candidat à la présidence française et dirigeant du mouvement En marche !, qui le représentait en banquier au nez crochu, la faucille soviétique et un cigare à la main.

​« Notre secrétaire général présente ses excuses à tous ceux qui ont pu être choqués par la caricature d'Emmanuel Macron que nous avons retirée », lit-on dans un communiqué de Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, mis en ligne sur Twitter.

​La publication de la caricature avait pris une mauvaise tournure.

​Les internautes y ont vu une ressemblance avec les caricatures antisémites des années 1930. 

​La caricature a été retirée vendredi en fin d'après-midi et remplacée par une photo, bien plus neutre, d'Emmanuel Macron.

​M. Accoyer a dû préciser dans son communiqué l'engagement des Républicains pour défendre les valeurs de la République.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Élu LR rallié à Macron: la présidentielle va «balayer toutes les lignes»
LR: le président Hollande est «indigne d’exercer sa fonction»
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
excuses, caricature, Présidentielle française 2017, Les Républicains (LR), Bernard Accoyer, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook