Ecoutez Radio Sputnik
    L'aéroport d'Orly-sud après l'attaque

    Assaillant d'Orly: «Je suis là par la volonté d'Allah, il va y avoir des morts»

    © AFP 2017 CHRISTOPHE SIMON
    France
    URL courte
    Attaque à l'aéroport d'Orly (11)
    271811317

    «Je suis là par la volonté d'Allah, il va y avoir des morts», a déclaré l'homme qui a attaqué des militaires samedi à l'aéroport Orly-Sud de Paris, avant d'être abattu.

    Ziyed Ben Belgacem, un Français de 39 ans qui a essayé de s'emparer de l'armée d'un militaire de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly-Sud à Paris, avant d'être abattu par les forces de l'ordre, avait affirmé qu'il était là par la volonté d'Allah et proféré des menaces aux militaires, annoncent les médias.

    « Je suis là par la volonté d'Allah, il va y avoir des morts », aurait prononcé Ziyed Ben Belgace avant de s'attaquer aux militaires, a déclaré François Molins, le Procureur de la République de Paris.

    Samedi matin, un homme a ouvert le feu sur des policiers lors d'un contrôle de la brigade anti-criminalité (Bac) qui a dégénéré à Stains, dans la région parisienne. Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a plus tard confirmé que ces deux incidents étaient le fait d'un même homme, décrit comme « radicalisé et connu des services de renseignements ».

    François Molins, le Procureur de la République de Paris, a apporté samedi de nombreuses précisions concernant le parcours de Zyed Belgacem. Cet homme était sous contrôle judiciaire pour une affaire de vol.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, le casier judiciaire de l'assaillant comporterait « neuf mentions » pour des faits de droit commun, dont des vols à main armée et du trafic de stupéfiants. Il était fiché « J » au Fichier des personnes recherchées (FPR), c'est-à-dire qu'il était recherché par la police judiciaire.

    Belgacem avait été repéré par les services de renseignement, après avoir montré des « signes de radicalisation », lors de l'un de ses passages en prison entre 2011 et 2012 et a fait l'objet d'une perquisition récente « qui n'a rien donné ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Attaque à l'aéroport d'Orly (11)

    Lire aussi:

    Ce que l'on sait de l'attaque à l'aéroport d'Orly
    Attaque à Orly: l’assaillant aurait été identifié
    Attaque à Orly: l’homme abattu était soupçonné de radicalisation

    Lire aussi:

    Trois suspects arrêtés en France suite à l’attaque à Orly
    François Molins: l’attaque d’Orly fait l'objet d'une enquête antiterroriste
    Attaque d'Orly: l'alcool et les stupéfiants pour cause?
    Tags:
    enquête, Orly (aéroport), Ziyed Ben Belgacem, François Molins, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik