Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Dupont-Aignan

    Dupont-Aignan et TF1 se disputent au nom de la démocratie

    © AP Photo / Thomas Samson, Pool
    France
    URL courte
    Présidentielle 2017 en France (205)
    40470

    À la veille du débat controversé organisé par TF1 et opposant cinq des onze candidats à la présidentielle française, la dispute au nom de la démocratie continue entre la chaîne et Nicolas Dupont-Aignan, que TF1 n’a pas invité.

    Le geste de Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France (DLF) à la présidentielle française, qui a quitté samedi le plateau de TF1 pour contester son absence au débat prévu par la chaîne pour le 20 mars, a provoqué une dispute au nom de la démocratie entre TF1 et M. Dupont-Aignan, ainsi que de nombreuses réactions d'internautes.

    « Nous sommes dans une fausse démocratie […]. L'élection présidentielle de 2017 n'a jamais été à ce point manipulée, faussée, tout est fait pour empêcher les Français de découvrir de nouvelles offres […]. Je ne peux plus cautionner la manipulation médiatique qui est en train d'être faite pour cette présidentielle. Rien ne remplace le débat contradictoire et les Français attendent de connaître l'ensemble des candidats. Notre démocratie est en danger », a indiqué samedi M. Dupont-Aignan qui a poursuivi son idée malgré les tentatives de la présentatrice de TF1 de l'inviter à présenter son programme électoral.

    Ce soir, j'ai décidé de quitter le plateau du 20h de TF1 au nom des millions de Français qui réclament le respect de la démocratie. Je demande à la chaîne d'inviter tous les candidats au grand débat de lundi parce qu'il n'y a pas de petits ou de grands candidats comme il n'y a pas de petits ou de grands Français! L'égalité républicaine fonde notre démocratie et notre démocratie est en danger. #TF1 ne doit pas confisquer l'élection. Ce n'est pas à TF1 de choisir le Président de la République, c'est à vous, Français! #LeGrandDébat Je reçois des centaines de messages, je vous remercie tous de votre soutien!

    Publié par Nicolas Dupont-Aignan sur samedi 18 mars 2017

    Le groupe TF1 a plus tard publié un communiqué sur Twitter accusant M. Dupont-Aignan d'avoir pris les téléspectateurs en otage et invoquant le non-respect des institutions administratives.

    ​« Nicolas Dupont-Aignan ne cesse d'attaquer TF1 sur sa décision d'organiser dans le cadre de l'élection présidentielle un débat avec cinq candidats lundi 20 mars […]. Nicolas Dupont-Aignan a estimé nécessaire de prendre les téléspectateurs en otage sur une supposée "manipulation médiatique" et a cherché à les abuser en évoquant "le fait que TF1 ne respecte pas le principe d'égalité des candidats". Il ne respecte pas lui les décisions rendues par les deux autorités qui ont eu à examiner ses demandes, ce qui est d'autant plus étonnant de la part d'un élu, issue de la plus grande école d'administration de la république [l'ENA, ndlr] », a indiqué TF1.

    De nombreux internautes ont exprimé leur soutien au candidat de Debout la France et à ses efforts visant à défendre la démocratie en France.

    ​Certains d'entre eux ont même promis de boycotter la chaîne TF1.

    ​Le député souverainiste a réagi en remerciant les internautes pour leur soutien.

    ​« Merci à vous tous qui avez compris le sens de mon geste hier soir sur TF1 ! La France n'est pas la France sans l'égalité », a déclaré le candidat sur Twitter.

    En février, Nicolas Dupont Aignan a annoncé avoir adressé une lettre aux cinq candidats invités par la TF1 — Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, François Fillon et Marine Le Pen — les appelant « expressément à ne participer à l'évènement que lorsque TF1 organisera un vrai débat démocratique ».

    Nicolas Dupont-Aignan
    © AP Photo / Thomas Samson, Pool
    Nicolas Dupont-Aignan avait en outre déposé un recours auprès du Conseil d'État, la plus haute juridiction administrative, qui l'a débouté de sa demande, indiquant que le débat de TF1 ne portait pas « une atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l'expression des courants de pensée et d'opinion ».

    La France est engagée actuellement dans une longue période électorale. L'élection présidentielle française de 2017 aura lieu les 23 avril et 7 mai. Les Français se rendront aux urnes pour élire le président du pays pour un mandat de cinq ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle 2017 en France (205)

    Lire aussi:

    Dupont-Aignan : «Fillon est un honnête homme qui propose de mauvaises solutions»
    Dupont-Aignan: reconstruire l’application des lois pénales (Vidéo)
    Nicolas Dupont-Aignan: une realpolitik à la française
    Nicolas Dupont-Aignan annonce sa candidature à la présidentielle
    Tags:
    débats télévisés, Internet, démocratie, Présidentielle française 2017, TF1, Nicolas Dupont-Aignan, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik