Ecoutez Radio Sputnik
    Bruno Le Roux

    Affaire Le Roux: «Interdire tous les emplois familiaux dans le secteur public»

    © REUTERS / Christian Hartmann
    France
    URL courte
    2592

    L'un des plus acerbes détracteurs de François Fillon dans l'affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope Bruno Le Roux s'est retrouvé au centre d'un scandale tout à fait identique.

    Lorsque le Penelope Gate battait son plein, l'ancien ministre de l'Intérieur a qualifié l'affaire de « quelque chose qui apparaît très très grave aux Français » et demandé plus d'explications de la part de François Fillon suite aux révélations du Canard Enchaîné.

    « C'est une accusation grave surtout quand on veut accéder à la plus haute fonction dans notre République », a alors estimé M. Le Roux. Pourtant, ironie du sort, deux mois après, il s'est retrouvé au centre d'un scandale tout à fait similaire à celui des emplois fictifs de Penelope Fillon.

    Mardi 21 mars, le parquet national financier (PNF) a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire sur les emplois par le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux de ses filles comme collaboratrices parlementaires lorsqu'il était député. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

    Plus tard dans la journée, le ministre a présenté sa démission lors d'une conférence de presse à Bobigny. Matthias Fekl, secrétaire d'État au commerce extérieur, l'a remplacé place Beauvau.

    Sur fond de scandale autour de Bruno Le Roux, le député LR Thierry Mariani estime qu'il est nécessaire d'interdire les emplois familiaux qui dépendent de l'argent public.

    « Comme beaucoup de Français, je suis surpris par ces révélations qui s'ajoutent à l'image de l'ensemble des parlementaires qui est à mon avis très négative. Je constate que le parquet national financier vient d'ouvrir une information, ce dont je me félicite parce qu'au moins, il y a un traitement équitable entre François Fillon et Bruno Le Roux. Maintenant, l'enquête va faire son chemin », constate le député dans un entretien accordé à Sputnik

    « Ensuite, pour l'avenir, je pense que si on ne veut pas que ce genre d'affaire se renouvelle, il faut interdire tous les emplois familiaux à l'Assemblée nationale », poursuit M. Mariani.

    Toujours selon lui, cette interdiction ne doit pas se limiter à l'Assemblée nationale. « Il y a nombre de maires qui embauchent leurs gamins. Dans ce cas-là, il faut interdire tous les emplois familiaux à partir du moment où ces emplois dépendent de l'argent public », indique le parlementaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Fillon de nouveau dans le collimateur du Canard enchaîné
    Moscovici s'est fait offrir des costumes de luxe chez le tailleur de Fillon
    Bruno Le Roux démissionne, Matthias Fekl, nouveau ministre français de l'Intérieur
    De nouveaux détails sur les causes possibles de l’incendie de Notre-Dame
    Tags:
    PenelopeGate, emploi, scandale, Bruno Le Roux, Thierry Mariani, François Fillon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik