Ecoutez Radio Sputnik
    réseaux sociaux

    Fillon donné favori: Brand Analytics explique sa méthodologie

    © Photo. Pixabay
    France
    URL courte
    Présidentielle 2017 en France (204)
    112370798572

    La récente dépêche de Sputnik sur la hausse de la popularité de François Fillon a fait du bruit. Certains médias ont même mis en doute ces données de Sputnik contraires à la plupart des sondages. Le centre d’analyse Brand Analytics fournit ses explications concernant les résultats de l’enquête qu’il a menée en temps réel sur les réseaux sociaux.

    Les résultats de l'étude de Brand Analytics donnant François Fillon, candidat de la droite, en tête du 1er tour de la présidentielle en France seraient plus précis que les sondages utilisant les technologies traditionnelles, a déclaré dimanche à Sputnik Svetlana Krylova, directrice du centre d'analyse Brand Analytics.

    « Le champ informationnel change très vite grâce aux réseaux sociaux. Les technologies utilisées lors des sondages traditionnels n'arrivent pas toujours à refléter ces changements […]. À la différence des sondages traditionnels, nous travaillons en temps réel et […] pouvons analyser les réponses des personnes qui sont réellement intéressées (qui se rendront aux urnes, enverront un texto, etc.) », a indiqué Svetlana Krylova.

    Brand Analytics, qui réagit très vite à l'évolution de l'opinion publique en analysant des millions de messages sur les réseaux sociaux, n'est pas le seul centre d'analyse des données à placer François Fillon en tête des sondages. Ces données sont confortées par les résultats de sondages de BVA-Salesforce.

    Selon la responsable, l'authenticité des résultats de Brand Analytics s'explique par la rapidité d'obtention et d'analyse des données sur Internet, mais aussi par le nombre des messages analysé, qui est largement supérieur aux nombres de réponses recueillies lors des sondages traditionnels.

    Les méthodes sociologiques traditionnelles, utilisées depuis plus d'un siècle, ont toujours été le seul instrument d'étude de l'opinion publique puisqu'il était impossible d'interroger tous les habitants d'un pays. Mais ces techniques restent imprécises, contrairement à l'étude des informations sur Internet.

    « Nous n'étudions pas les échantillons de 1 000-1 600 personnes, nous étudions les opinions des centaines de milliers voire des millions de personnes qui se sont déjà exprimées », a-t-elle précisé.

    Qui plus est, il s'agit des avis exprimés librement sur Internet où les gens ne répondent pas aux questions formulées d'une certaine manière susceptible d'influer sur leurs réponses.

    « Nous ne faisons qu'"écouter" les propos des gens sur les réseaux sociaux. On ne nous ment pas, nous n'obligeons personne à répondre à des questions inconfortables et à donner des réponses qui influeront sur leur vie sociale », a-t-elle noté.

    L'étude donnant François Fillon victorieux au premier tour a été réalisée entre le 14 et le 27 mars sur la base de plus de 1,6 million de messages et commentaires sur les élections et les candidats à la présidentielle publiés par plus de 620 000 internautes francophones localisés en France.

    Les études précédentes de Brand Analytics ont déjà prédit les résultats des présidentielles en France et aux États-Unis en 2012, de la présidentielle au Venezuela après la mort de Hugo Chavez en 2013, la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine en 2016 et le Brexit.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle 2017 en France (204)

    Lire aussi:

    Marine Le Pen toujours en tête au premier tour, selon les derniers sondages
    Macron talonne Le Pen dans les sondages

    Lire aussi:

    Le 2e tour se jouera entre Fillon et Macron, selon une étude des réseaux sociaux
    Fillon favori de la course à la présidentielle selon une étude des réseaux sociaux
    Présidentielle 2017: Fillon donné favori selon une étude des réseaux sociaux
    Sputnik torpille l'étude de Bellingcat sur l'«ingérence» russe dans l'élection en France
    Étude des réseaux sociaux: Fillon en avance de 2,1% sur Macron
    Tags:
    réseaux sociaux, Internet, étude, opinion publique, Brand Analytics, Svetlana Krylova, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik