France
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
76527
S'abonner

Lors d’une réunion publique à Bordeaux, la présidente du Front national et candidate à l’élection présidentielle Marine Le Pen a fortement dénoncé les coups médiatiques portés à l’égard de son équipe et ses adversaires politiques jugés coalisés. Elle s’en est particulièrement prise à BFMTV.

Ce dimanche, la présidente du Front national et candidate à l'élection présidentielle Marine Le Pen s'est adressée à quelques 2 000 partisans lors d'un meeting à Bordeaux. Selon l'AFP, elle a dénoncé les coups médiatiques contre son équipe, ainsi que ses adversaires politiques, qu'elle a jugés coalisés. Mme Le Pen a particulièrement critiqué BFMTV.

« Les médias se déchaînent pour tenter de nous atteindre par leurs flèches venimeuses. Mais vous connaissez leurs méthodes : dès la fin de la diffusion de ce meeting d'ailleurs, certaines chaînes, BFMTV sûrement, le feront commenter par un plateau d'éditorialistes dont ils savent très bien qu'ils sont des militants de longue date contre nous, contre les électeurs patriotes », a déclaré Marine Le Pen, citée par BFMTV.

Selon la candidate, les commentaires ne sont pas dotés de déontologie. Par contre, elle estime qu'il s'agit « de dénigrer, de caricaturer, car ils ne savent faire que ça ». La présidente du Front national a également évoqué ses rivaux politiques.

« Nos adversaires maintenant se coalisent, multipliant les injures, les menaces, les diffamations contre nous, amplifiées par la caisse de résonance des patrons de presse. […] Tout ce que l'univers médiatique compte de soi-disant experts ou savants se mobilise pour cadenasser le débat », a fustigé Marine Le Pen.

Selon le sondage hebdomadaire BVA-Salesforce, Marine Le Pen et le fondateur du mouvement En Marche ! Emmanuel Macron sont crédités respectivement de 25 % et 24 % des intentions de vote, restant ainsi au coude à coude.

Dans le même temps, le candidat de la droite François Fillon a réduit son écart sur ses rivaux, comptant 19 % des intentions de vote, mais voit Jean-Luc Mélenchon le talonner.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Fillon monte, Macron et Le Pen descendent
Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote, Mélenchon talonne Fillon
Présidentielle 2017: Fillon donné favori selon une étude des réseaux sociaux
Le Pen et Fillon gagnent en popularité à 27 jours de la présidentielle
Tags:
élection présidentielle, Front national (FN), Marine Le Pen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook