Ecoutez Radio Sputnik
    La Tour Eiffel

    Les morts de St-Pétersbourg finalement honorés par la tour Eiffel

    © Photo. Pexels
    France
    URL courte
    Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (52)
    493687445

    Un jour après l’attentat de Saint-Pétersbourg, la tour Eiffel s’éteindra mardi soir afin d'exprimer son soutien aux familles des personnes tuées dans le métro. Cette décision a été annoncée suite à une vague d’indignation provoquée par l’absence d’hommage pour les morts de Russie.

    ​La tour Eiffel sera éteinte mardi soir en hommage aux victimes de l'attaque terroriste qui a fait lundi au moins 14 morts et 51 blessés dans le métro de la ville russe de Saint-Pétersbourg, a annoncé mardi la maire de Paris Anne Hidalgo.

    « Ce soir, à minuit, Paris éteindra la tour Eiffel en hommage aux victimes de l'attentat de Saint-Pétersbourg. Nous sommes unis », lit-on sur le compte Twitter d'Anne Hidalgo.

    L'ambassadeur russe en France Alexandre Orlov a remercié Anne Hidalgo pour ce geste de solidarité.

    ​​Cette fois, les autorités de Paris ont attendu 24 heures avant de prendre cette décision, durant ce temps les internautes ont massivement protesté contre leur indifférence.

    ​​​L'illumination de la tour Eiffel sert assez souvent à transmettre des messages de solidarité lors d'événements graves en France ou à l'étranger.

    ​​De nombreux internautes se sont demandés lundi pourquoi la tour Eiffel n'avait pas été illuminée aux couleurs de la Russie, ou du moins n'avait pas été éteinte, comme cela avait été le cas pour l'Allemagne ou la Belgique. 

    Certains d'entre eux expriment toujours leur mécontentement face à la décision de la mairie de ne pas illuminer la tour aux couleurs de la Russie.

    ​​​La tour a été éteinte le jour même de l'attentat de Londres en mars dernier et en décembre 2016 pour la ville syrienne d'Alep. Elle a été parée des couleurs de la Belgique après l'attentat de Bruxelles, du drapeau allemand après la fusillade de Munich et aux couleurs de la France à la suite des attentats de Paris et Nice.

    ​​Pourquoi alors attendre 24 heures pour honorer les victimes russes ? Les autorités parisiennes, avaient-elles la même raison de le faire que la ville de Berlin, qui a refusé lundi d'éteindre la porte de Brandebourg, l'expliquant par l'absence de liens de jumelage entre Berlin et Saint-Pétersbourg ?

    ​La capitale française n'est jumelée qu'avec une seule ville — Rome, avec pour slogan « Seule Paris est digne de Rome, seule Rome est digne de Paris ». Faut-il donc prendre ce slogan à la lettre ?

    ​Paris a pourtant signé trois mémorandums de coopération avec Saint-Pétersbourg entre 1991 et 2003.

    ​La capitale du nord de la Russie a en outre des liens de partenariat avec quatre autres villes françaises — Bordeaux, Lyon, Nice et Le Havre, cette dernière étant jumelée avec Saint-Pétersbourg depuis 1965.

    Solidarité ? Non, je n’en ai pas entendu parler
    © Sputnik. Vitaly Podvitsky
    Solidarité ? Non, je n’en ai pas entendu parler

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (52)

    Lire aussi:

    Face à la menace terroriste, la tour Eiffel sera entourée d’un mur de verre
    La tour Eiffel se pare des couleurs de l'Allemagne
    La tour Eiffel illuminée en bleu-blanc-rouge vendredi soir et pendant le deuil national

    Lire aussi:

    La tour Eiffel s'éteindra mercredi soir en hommage aux victimes de Kaboul
    La Tour Eiffel s'éteindra pour rendre hommage aux victimes de l'attaque en Égypte
    La Tour Eiffel s’éteindra en mémoire des victimes de l’attentat de Londres
    Tags:
    hommage, attentat, victimes, Tour Eiffel, Anne Hidalgo, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik