France
URL courte
70838
S'abonner

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé la frappe US contre la base aérienne syrienne et promis de faire sortir la France de l'Otan s'il était élu à la présidence de la République française.

Le candidat à la présidentielle française Jean-Luc Mélenchon a qualifié d'« intervention irresponsable » l'attaque américaine contre la base syrienne de Shayrat. Il a rappelé que les États-Unis avaient réalisé une opération militaire sans avoir obtenu de mandat des Nations unies.

« Le président des USA a décidé, sans consulter rien ni personne, d'intervenir (en Syrie, ndlr). Cette intervention est irresponsable, elle ne mène à rien, elle n'interrompt rien, elle ne fera qu'aggraver la surenchère guerrière », a déclaré M. Mélenchon lors d'un meeting organisé à Marseille.

Il a également reproché à François Hollande et à Angela Merkel d'avoir déclaré leur « approbation totale dans l'acte criminel posé par le Président des États-Unis ».

Dans le même temps, l'eurodéputé a une nouvelle fois annoncé que la France quitterait l'Alliance atlantique s'il était élu à la présidence de la République, qualifiant l'Otan de « fauteur de guerre et de désordre dans le monde ».

« Je vous propose que nous nous retirions des enchaînements mortels et désastreux que contient l'Otan et que nous en sortions, et le plus vite sera le mieux », a lancé le candidat à la présidence sous les ovations du public.

Selon les médias français, le meeting de Marseille a réuni près de 70 000 personnes. D'après les derniers sondages de l'opinion publique, 19 % des Français sont prêts à voter pour Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Après les frappes US en Syrie, bientôt le tour de la Corée du Nord?
Tillerson lève le voile sur les prochaines actions US en Syrie
Les frappes US en Syrie font le jeu des radicaux
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
crise syrienne, intervention, frappe aérienne, Présidentielle française 2017, OTAN, Jean-Luc Mélenchon, Syrie, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook