Ecoutez Radio Sputnik
    Campagne présidentielle en France

    La DGSI sonne l’alarme: une menace pèse sur les principaux candidats à la présidentielle

    © REUTERS/ Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    180216042193

    Les services secrets préviennent qu’une menace pèse sur les principaux candidats à la présidentielle et adressent des avertissements à certains directeurs de campagne.

    La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a mis en garde les principaux candidats à l'élection contre une sérieuse menace à leur sécurité de la part d'extrémistes, communique le Journal du Dimanche.

    Selon le média, un avertissement a été adressé cette semaine précisant que la menace pesait non seulement sur les candidats, mais aussi sur leur QG de campagne. Simultanément, la DGSI a envoyé des notes d'information appropriées aux services de police chargés de leur protection.

    De l'avis de la DGSI, il s'agit d'une menace « sérieuse et imminente ». Le parquet de Paris chargé de la lutte antiterroriste a déjà ouvert une enquête préliminaire.

    Le ministre de l'lntérieur Matthias Fekl s'est refusé à tout commentaire sur cette information.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Face à la menace terroriste, la tour Eiffel sera entourée d’un mur de verre
    Vincent Nouzille : «Nos présidents successifs ont aggravé la menace terroriste»
    97% des Français jugent que la menace terroriste est "élevée"

    Lire aussi:

    50.000 policiers et militaires mobilisés en France pour la présidentielle
    Fekl: aucune menace ne sera écartée pendant la présidentielle
    Attentat de Bogota: la section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête
    Fillon dans le viseur des terroristes?
    L'assaillant de Notre-Dame a revendiqué être un soldat du califat de Daech
    Tags:
    candidats, menaces, Présidentielle française 2017, Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Matthias Fekl, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik