Ecoutez Radio Sputnik
    French conservative presidential candidate Francois Fillon arrives at a campaign rally in Caen, north western France, Tuesday, March 16, 2017.

    Pas de gilet pare-balles pour Fillon, pourtant averti par les services de sécurité

    © AP Photo/ David Vincent
    France
    URL courte
    20122

    Ce lundi, le candidat Les Républicains (LR) à l’élection présidentielle a fait savoir qu’il n’avait pas besoin de gilet pare-balles en rejetant audacieusement la demande de son service de sécurité avant de monter sur la tribune à Nice.

    Lundi, lors de son meeting qui se tenait à Nice et malgré la demande de son service de sécurité, François Fillon a refusé de revêtir un gilet pare-balles.

    Une semaine avant le premier tour de la présidentielle en France, vendredi dernier, les officiers de sécurité de François Fillon ont été avertis qu'il y avait des « risques avérés » d'atteinte à l'intégrité physique du candidat de la droite à l'élection présidentielle, a-t-on appris mardi de sources concordantes LR après l'arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer un attentat « imminent » à la veille de la présidentielle.

    Dans sa déclaration, diffusée suite à cet incident par son service presse, François Fillon a renforcé son geste courageux :

    Communiqué de François Fillon
    Communiqué de François Fillon

    Les autorités françaises envisagent de déployer plus de 50 000 militaires, policiers et gendarmes lors des deux tours de la présidentielle le 23 avril et le 7 mai prochains, a déclaré mardi à Paris le ministre français de l'Intérieur Matthias Fekl. Il a fait cette déclaration suite à l'arrestation à Marseille, à seulement cinq jours du premier tour de la présidentielle, de deux hommes « radicalisés » de nationalité française qui auraient préparé une attaque terroriste.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Fillon dans le viseur des terroristes?
    50.000 policiers et militaires mobilisés en France pour la présidentielle
    Les Républicains miseront sur une majorité parlementaire
    Tags:
    Présidentielle française 2017, François Fillon, Nice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik