France
URL courte
Premier tour de la présidentielle française (87)
1277
S'abonner

Un bureau de vote accueillant le premier tour de l'élection présidentielle française a été évacué dimanche à Besançon, dans le département du Doubs, en raison de la présence d'un véhicule suspect à proximité.

En plein premier tour de l'élection présidentielle française, le ministère de l'Intérieur a signalé que le bureau de vote de l'école Pierre-et-Marie-Curie dans la ville de Besançon avait été évacué en raison d'un véhicule suspect.

Alerte #attentat à #besancon #besançon #terrorism #wtf #presidentielle2017

Публикация от JC G (@supersitgrab) Апр 23 2017 в 2:40 PDT

Le véhicule, signalé volé et faussement immatriculé, a été abandonné, moteur tournant, devant le bureau de vote, a-t-on précisé.

​"Le ou les occupants du véhicule sont recherchés et la situation est sous contrôle", a-t-on souligné.

Selon France 3 Bourgogne-Franche-Comté, un couple a abandonné le véhicule en laissant une carabine à l'intérieur.

Plus de 50.000 policiers et gendarmes, appuyés par 7.000 militaires de l'opération Sentinelle, sont mobilisés à travers la France.

C'est la première fois qu'une présidentielle se déroule sous état d'urgence, en vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Premier tour de la présidentielle française (87)

Lire aussi:

Toujours pas de favori pour la présidentielle, selon le dernier sondage publié
Sondage: deuxième tour difficile pour l'extrême droite face à l'extrême gauche
Sondage: Mélenchon fond sur Fillon, Macron et Le Pen en recul
«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Tags:
élection présidentielle, évacuation, Besançon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook