Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Les équipes de Sputnik, RT et Ruptly refoulées devant le QG de Macron

    © Sputnik. Alexey Vitvitsky
    France
    URL courte
    Premier tour de la présidentielle française (87)
    6333661056

    Les journalistes de Sputnik, RT et Ruptly n'ont pas reçu d'accréditation pour être présents au QG d'Emmanuel Macron au soir du premier tour de la présidentielle française.

    On n'est pas sur la liste : les journalistes de Sputnik, ainsi que ceux de RT Moscou, de RT France et de l'agence vidéo Ruptly, n'ont pas été admis au quartier général d'Emmanuel Macron à l'approche de la fin du vote au premier tour de l'élection présidentielle.

    En dépit de demandes répétées envoyées par les journalistes à l'avance, les équipes des trois médias ont été refoulées à la porte du QG. Selon une correspondante de l'agence Sputnik présente sur place, des journalistes qui ne figuraient pas sur la liste des accrédités semblaient pouvoir rentrer « sur simple appel talkie-walkie ».

    Emmanuel Macron entretient des relations difficiles avec les médias russes. Pendant sa campagne électorale, l'équipe du candidat d'En Marche ! avait accusé RT et Sputnik de véhiculer de « fausses informations » à propos de M. Macron et de « travailler en symbiose avec des organisations fascistes ou d'extrême droite ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Premier tour de la présidentielle française (87)

    Lire aussi:

    Sputnik et RT contre Macron? Margarita Simonian remet les pendules à l'heure
    Simonian: Macron dit que Sputnik ne ment pas
    Macron Vs Sputnik: les Fake News du HuffPost reprises par l’AFP

    Lire aussi:

    Sputnik n’est pas bienvenu au QG de Macron le soir du second tour
    Simonian: même Reuters indique que Macron n’a pas d’exemple de fake news de Sputnik et RT
    Le QG de Macron explique son refus d'accréditer Sputnik et RT
    Liberté de la presse: le QG de Macron refuse d’en parler, Simonian commente leur geste
    Ruptly persona non grata à la rencontre Macron-May, la rédac-chef de Sputnik riposte
    Tags:
    journalistes, Présidentielle française 2017, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik