France
URL courte
Premier tour de la présidentielle française (87)
947
S'abonner

Philippe Poutou s'est abstenu d'appeler ses partisans à soutenir la candidature d'Emmanuel Macron au second tour, soulignant que ce dernier n'était pas un rempart contre le Front national.

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, Philippe Poutou, a déclaré qu'il n'appelait pas à voter pour Emmanuel Macron au second tour, estimant que ce dernier n'était pas un « rempart contre le Front national ».

« Pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, contre l'extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Et d'ajouter que les militants du NPA se joindraient aux manifestations contre le FN.

Ce dimanche, la France a vécu le premier tour de son élection présidentielle. Selon les résultats préliminaires obtenus à l'issue du dépouillement de 30 % des bulletins de vote ce sont Emmanuel Macron et Marine Le Pen qui arrivent au second tour, prévu le 7 mai. Au total, onze candidats étaient en lice.

Dossier:
Premier tour de la présidentielle française (87)

Lire aussi:

Hollande promet de faire son choix «rapidement» et de s’exprimer «très clairement»
Les leaders socialistes Hamon, Cazeneuve, Ayrault et Valls appellent à voter Macron
Manifestation à Paris: une jeune femme blessée au cou
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
élection présidentielle, Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Front national (FN), Philippe Poutou, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook