France
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
903721
S'abonner

L'essor du second tour de la présidentielle est prévisible: Fillon a été écarté à l'issue d'une campagne médiatique menée contre lui et Macron évincera la candidate du Front national. Or, ceux qui voteront pour l'ex-ministre de l'Économie le feront pour voter contre Le Pen, ce qui rend cette victoire peu convaincante, considère un sénateur russe.

La campagne informationnelle engagée contre François Fillon l'a évincé de la course présidentielle et les résultats du second tour sont d'ores et déjà prévisibles : la présidente du Front national Marine Le Pen sera très probablement battue car les électeurs voteront pour son rival Emmanuel Macron, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

« À mon avis, les résultats étaient prévisibles après que des efforts particuliers ont été engagés pour mettre François Fillon hors course», a déclaré le membre du Conseil de la Fédération lors d'une conférence de presse tenue lundi.

Et de souligner que le candidat Les Républicains était le seul homme politique capable d'emporter le second tour face à Emmanuel Macron. Selon M. Pouchkov, les principaux médias « ont misé sur Macron et sur la défaite de François Fillon avant même le premier tour ».

« Prêtez l'attention au fait que dans les médias il n'y a pas eu de campagne particulière contre Marine Le Pen. Elle a plutôt été prise pour cible par une campagne de diabolisation qui dure depuis plusieurs années déjà. Tandis qu'il y a eu un chevauchement qualificatif en termes de couverture de la candidature de Fillon », explique le sénateur, soulignant que ce chevauchement était orienté sur le changement d'attitude des électeurs français à l'égard du candidat LR et ce, car ce dernier avait le plus de chances de l'emporter au second tour.

« Et les partisans de Macron ont rempli cette tâche. Ils ont mis Fillon dehors, il n'est pas au second tour. Aujourd'hui, les résultats du second tour sont prévisibles », a ajouté M. Pouchkov.

Et de préciser qu'aucun sondage ne donnait Le Pen gagnante au second tour. Par ailleurs, elle voit aujourd'hui les forces de droite et de gauche s'unir contre elle.

Francois Hollande et Emmanuel Macron
© REUTERS / Stephane Mahe
« Je crois que Mélenchon a été le seul à s'abstenir d'appeler ses militants à soutenir tel ou tel candidat. Tous les autres, de fait, appellent leurs électeurs à soutenir Macron comme une alternative à Marine Le Pen. Soit, il est très probable qu'au second tour c'est Le Pen qui sera battue.

Lorsqu'on élit un candidat non en fonction de ses qualités, mais pour voter contre un autre candidat, cette victoire est peu convaincante », a ajouté le sénateur.

En évoquant les législatives, M. Pouchkov a souligné qu'en cas de victoire deux scénarios étaient possibles : que Macron ait une majorité à l'Assemblée nationale ou, plus probable, qu'une nouvelle cohabitation entre le Président élu et l'opposition voie le jour. « Alors, Macron sera limité par l'opposition dans ses démarches politiques », a pointé le sénateur russe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Le FN ne fera qu’accroître sa popularité peu importe le résultat de l’élection
Présidentielle française 2017: Moscou n’a pas de favori et espère un dialogue constructif
«Vous n'avez rien compris à la vie»: la soirée de Macron comme si vous y étiez (photos)
Benjamin Griveaux annonce avoir démissionné de l’Assemblée nationale
Tags:
élection présidentielle, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Alexeï Pouchkov, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook