France
URL courte
814028
S'abonner

«Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron»: après l’appel de bloquer à Paris plusieurs lycées afin de protester contre l'affiche du second tour de l'élection présidentielle, plus de 800 manifestants se sont rassemblés ce jeudi à Paris en signe de protestation contre les candidats. Sputnik s'est rendu sur place.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron s'affronteront le 7 mai au second tour de la présidentielle. Après avoir bloqué plusieurs lycées, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce jeudi à Paris, place de la République, pour une manifestation non autorisée contre les candidats à la présidentielle derrière le mot d'ordre "ni Le Pen, ni Macron".

Les participants scandent des slogans contre les candidats et portent des banières: "Ni Marine ni Macron, ni Patrie ni Patron", "Bloquons la route au FN".

Avançant vers la Place de la Bastille, des manifestants lancent des fumigènes et brisent des bouteilles vides. 

La police est présente en nombre sur les lieux.

A 8h30, une vingtaine de lycées parisiens étaient «diversement mobilisés» contre l'affiche du deuxième tour de l'élection présidentielle, a fait savoir le rectorat de Pariscontacté par l'AFP, précisant que quatre établissements étaient bloqués complètement et six autres partiellement. A 11h00 un rassemblement a débuté place de la République.

Outre Paris, des appels à des rassemblements ont été émis dans plusieurs villes en régions.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Trois roquettes tirées en direction d'Israël depuis le territoire syrien
Une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau dans le Val-de-Marne
Tags:
manifestation, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook