France
URL courte
15910112
S'abonner

«Faites ce que vous voulez, mais votez Macron»: l’appel inattendu apparu sur la première page, papier et électronique, du journal Libération en pleine période de réserve a suscité l’indignation de nombreux utilisateurs de Twitter.

À quelques heures du second tour de l'élection présidentielle, le journal Libération a publié en couverture une photo d'Emmanuel Macron avec un appel plus qu'explicite « Faites ce que vous voulez, mais votez Macron ». Et cela, malgré l'interdiction de diffuser la « propagande électorale » dès la veille du scrutin à minuit.

« Une autre preuve que Macron c'est la presse, regardez la couverture totalement illégale de Libération ce matin », lance un internaute.

« Au 2e tour, je voterai MLP. La Une de Libé me prouve qu'on est bien en dictature », fait remarquer un autre.

​« Faites ce que vous voulez, mais votez pour Macron. La couverture d'aujourd'hui ne laisse aucun doute…»

Pour rappel, la veille du premier tour de la présidentielle, le 22 avril, Libération avait déjà publié en Une une image de Marine le Pen et François Fillon avec en commentaire « Tout sauf eux ».

Il est à noter que selon l'article 49 du code électoral, le jour et la veille du scrutin, il est formellement « interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale ». Néanmoins, si la loi interdit une telle propagande aux média électronique, la presse imprimée n'est pas concernée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

En Marche! vs Sputnik: les accusations de l’équipe Macron sous la loupe des experts
#MacronLeaks: des milliers de courriels de Macron fuitent sur la Toile
Emmanuel Macron et le «gaullo-mitterrandisme»
Sputnik et RT déposeront plainte suite aux accusations portées contre eux par Macron
La rédaction de Sputnik répond à la «marche russe» de Macron
Tags:
second tour, élection présidentielle, En Marche (mouvement politique français), Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook